BitTorrent Inc. annonce le lancement en 2014 d'une application qui permettra de diffuser ses vidéos en live, dans un réseau P2P formé par les téléphones mobiles.

BitTorrent Inc. entend bien capitaliser sur la technologie de streaming en P2P brevetée l'an dernier par son inventeur Bram Cohen, et déjà mise en oeuvre dans son service BitTorrent Live. La société fondée par l'inventeur du plus populaire des réseaux P2P a annoncé vendredi dernier que BitTorrent Live, qui a été ouvert à tous en version bêta il y a près d'un an, serait "bientôt" proposé sur smartphones.

"Plus d'une année de développement en utilisant des déploiements réels a permis d'amélioré la maturité du protocole Live", explique la société sur son blog. "Plus tard dans l'année, nous présenterons la première version Alpha d'un produit basé sur la technologie : une nouvelle application mobile de streaming", ajoute-t-elle. Mais elle ne livre aucun détail sur la date de sortie espérée, ni sur le modèle économique visé.

L'ambition de l'éditeur est de concurrencer des services mobiles déjà existants comme Livestream, UStream, ou même YouTube ou Dailymotion. BitTorrent Inc. veut ainsi permettre "la diffusion en direct des événements de nos vies, passée d'un téléphone à l'autre". Mais il n'est pas certain que la technologie P2P soit aujourd'hui un argument marketing suffisamment fort pour convaincre les utilisateurs d'abandonner les solutions existantes, extrêmement simples d'utilisation.

Un projet en germe depuis 2009

BitTorrent Live est une version dérivée du protocole BitTorrent, spécialement conçue pour distribuer du contenu en direct entre les utilisateurs avec un temps de latence minimum. Plutôt que d'être téléchargé par tous les spectateurs à partir d'une même source centralisée, le contenu streamé à travers BitTorrent Live est rediffusé par les internautes qui le regardent. Il n'y a donc plus de problèmes de goulots d'étranglements (c'est même le contraire, plus il y a de spectateurs, meilleure est la qualité du streaming), et les coûts de diffusion sont considérablement réduits.

Technologiquement, le streaming en P2P n'a rien de nouveau. Il existe déjà de nombreux logiciels spécialisés, principalement édités en Chine  (PPLive, PPStream, QQLive, UUseee, Xunlei, Tudou…), bien connus des amateurs de retransmissions sportives. L'ancien service de télévision inventé par les créateurs de Skype, Joost, se basait aussi sur les mêmes principes. Mais "pour le moment personne n'a démontré qu'une solution P2P pouvait réunir les exigences pratiques pour devenir une solution acceptable (par le grand public) pour le direct", avait affirmé Bram Cohen en 2012, trois ans après avoir annoncé travailler sur un protocole de streaming en P2P.

Contrairement au protocole de partage de fichiers BitTorrent, il n'est pas prévu que BitTorrent Live soit open-sourcé. Actuellement, BitTorrent Live est gratuit pour une utilisation non commerciale, mais il est prévu de faire payer une licence à ceux qui souhaitent diffuser des publicités dans les vidéos streamées. 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés