Comme annoncé début septembre, Joost a mis en ligne cette semaine la version 100 % web de son service de télévision à la demande. Adieu le client P2P à télécharger et à installer sur l’ordinateur, Joost fonctionne désormais au coeur du navigateur, grâce au format Flash, comme un service de streaming traditionnel. Niklas Zennström et Janus Friis, les créateurs de Kazaa et de Skype, n’ont pas réussi leur pari d’utiliser la technologie Peer-to-Peer pour diffuser de la télévision à moindre coût. Pas plus que leur concurrent Babelgum, qui peine encore à se faire un nom. Avec la version web, c’est un défi technologique et économique qui est abandonné.

Mais peut-être pas pour très longtemps. Quelques expérience de P2P en Flash ont déjà été réalisées par le chinois PPLive ou par la start-up Slapvid (via une applet Java), mais surtout Adobe lui-même mise sur le pair-à-pair pour permettre aux éditeurs de sites de vidéos en ligne d’économiser la très coûteuse bande passante. L’éditeur du format Flash a ainsi acquis l’an dernier la société Amicima spécialisée dans le développement de protocoles P2P, pour apporter de la VoIP en Flash ou du streaming en Peer-to-Peer aux applications en ligne.

Le dernier Flash Player 10, qui devrait bientôt sortir en version finale, intègre ainsi en natif la gestion de protocoles P2P pour la distribution des contenus. Joost pourrait donc revenir rapidement à une solution de diffusion partagée…

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés