L'intérêt pour Bitcoin prend de l'ampleur. Alors que des sociétés comme WordPress, Mega ou Internet Archive acceptent des transactions de cette nature et que PayPal se dit intéressé par cette monnaie électronique, voilà que le "Google chinois" de la recherche en ligne, Baidu, a décidé de prendre en compte le Bitcoin dans l'un de ses services.

Est-il encore nécessaire de présenter Bitcoin ? Monnaie électronique, décentralisée et ne dépendant d'aucun émetteur central, elle permet d'effectuer diverses transactions : payer une bière, réserver une chambre d'hôte, verser des salaires, commander des pizzas ou régler une facture. Il est même possible de payer des taxis lituaniens et anglais en Bitcoin, remarque la fondation Bitcoin.

L'intérêt pour le Bitcoin ne touche pas uniquement des startups ou des petites et moyennes entreprises. Des groupes plus importants s'y intéressent aussi, comme PayPal, qui se dit fasciné par ce projet. C'est aussi le cas de Baidu, le géant de la recherche en ligne. Le site Coin Desk a remarqué que le "Google chinois" a décidé d'accepter les paiements en Bitcoin pour l'un de ses services.

L'outil en question, baptisé Jiasule, est proche de CloudFlare. Celui-ci est un service de diffusion de contenus (CDN) qui affirme être en mesure d'accélérer l'affichage des sites web, renforcer leur sécurité et améliorer leurs performances. CloudFlare dit être en mesure d'encaisser des attaques par déni de service distribuées (DDOS). Quoiqu'il en soit, l'intérêt de Baidu pour Bitcoin ravit la fondation.

Baidu est en effet le premier moteur de recherche utilisé en Chine et la capitalisation boursière de l'entreprise, cotée au NASDAQ, atteint 53 milliards de dollars. C'est indéniablement l'un des sites web les plus visités au monde, dans la mesure où une majorité d'internautes chinois passe par Baidu pour effecuter une recherche sur le web.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés