Selon Stéphane Richard, le comportement d'Apple aurait changé ces derniers temps, la firme de Cupertino se montrant "moins arrogante" qu'au temps de Steve Jobs, quand tout semblait sourire au créateur de l'iPhone et de l'iPad.

A l'occasion du Mobile World Congress de Barcelone, le président de France Télécom Stéphane Richard a accordé une interview informelle à quelques journalistes lors d'un dîner, rapporté par All Things D. Il en a profité pour accorder un bon point au comportement de Tim Cook, par rapport à celui de Steve Jobs. "Apple est devenu plus flexible, ils font plus attention à tous les autres, ils sont probablement moins arrogants qu'ils ne l'ont été", a-t-il confié. Mais le changement de direction au sommet d'Apple n'explique pas tout. "Je pense qu'ils sont probablement un peu plus sous pression" du fait de la concurrence de Google et Samsung, "et c'est assez agréable", juge Richard.

Par ailleurs, le patron de France Télécom/Orange en a profité pour dresser un état des lieux des systèmes d'exploitation mobile, et dressé quelques prédictions et souhaits. Entre la renaissance de BlackBerry avec Blackberry 10, les efforts de Microsoft et Nokia pour soutenir Windows Phone, Firefox OS qui est lancé par Mozilla, l'annonce de l'arrivée d'un Ubuntu Phone, ou encore le déploiement à venir du Tizen OS de Samsung… "il n'y aura probablement pas de place pour tout le monde", estime Stéphane Richard.

Il espère toutefois qu'au moins l'un de ces systèmes alternatifs s'imposera pour rééquilibrer un marché désormais ultra dominé par l'Android de Google, et par l'iOS d'Apple. Or il ne semble pas beaucoup croire en Windows Phone, dont les téléphones manquent d'un "wow effect" pour enthousiasmer les consommateurs, et ne se distinguent pas par un prix moindre. Il crédite davantage BlackBerry, qui a "une base de clients très fidèles, ce qui n'est pas le cas de Nokia".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés