Invité à s'exprimer sur sa stratégie pour contrer Free Mobile, Orange a reconnu qu'il n'a pas réussi à bien anticiper l'offre de son concurrent. L'opérateur historique pensait que le forfait principal de Free Mobile allait être un petit peu plus cher, autour de 25 euros par mois.

Bien avant le lancement de Free Mobile, les autres opérateurs ont évidemment essayé d’anticiper ses futures offres pour trouver la parade la plus adéquate. Diverses hypothèses ont été éprouvées pour se préparer au défi qu’allait représenter le nouvel entrant une fois arrivé sur le marché des télécoms Mais aucun opérateur n’a semble-t-il évalué un scénario avec une formule principale à 19,99 euros par mois.

Cette impression se trouve renforcée par les récentes déclarations de Delphine Ernotte, directrice générale adjointe d’Orange. Lors du dernier forum des télécoms organisé par Les Échos, les forfaits de Free Mobile ont finalement été abordés. Au cours de la discussion, l’opérateur historique a reconnu qu’il s’est trompé dans ses prévisions. Il pensait que l’offre principale de Free Mobile allait être plus chère.

« Faire face à l’arrivée de Free a été un grand challenge. Ils nous ont surpris avec une offre cinq euros moins cher que ce que l’on prévoyait« , a expliqué Delphine Ernotte, citée par Univers Freebox. Il suffit de se souvenir de la première version de la gamme à bas coût Sosh, qui proposait des formules nettement plus chères que celles de Free Mobile avec des options moins vastes.

Le groupe a néanmoins corrigé le tir très rapidement après la présentation de Free Mobile. Le groupe a cassé ses prix, en ramenant le forfait le plus onéreux à 24,90 euros par mois. Deux autres formules existent par ailleurs, à des tarifs encore plus abordables : 2h my friends à 9,90 euros et Sosh 2h à 14,90 euros. Mais à ce prix, il faut faire l’impasse sur certaines options.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés