Orange a dévoilé les trois formules qui composent son offre Sosh. Les forfaits, sans engagement, s'étalent de 19,90 à 39,90 euros par mois. Ils proposent en particulier l'usage Voix sur IP, l'accès illimité aux hotspots d'Orange et un accès web de 500 Mo ou 1 Go par mois sur le réseau 3G+ du groupe. Une offre qui a été pensée en particulier pour limiter l'influence de Free sur le marché du mobile.

L’arrivée de Free sur le marché de la téléphonie mobile promet de ne pas être de tout repos. Attendu de pied ferme par les trois autres opérateurs de télécommunications, le nouvel entrant sera confronté à des forfaits spécialement pensés et conçus pour lui mettre des bâtons dans les roues. C’est le cas de SFR avec ses formules Carrées ainsi que Bouygues Télécom et ses offres B&You.

Seul Orange n’avait pas encore dévoilé son jeu, se contentant de faire monter les enchères en promettant « une nouvelle offre […] extrêmement attractive en termes de prix. C’est notre réponse low cost, mais pas low service ni low valeur vis-à-vis de nos clients » avait clamé en juillet dernier Stéphane Richard, le patron d’Orange. Et ce mercredi 07 septembre, l’opérateur a finalement joué cartes sur table.

Trois formules Sosh seront proposées à la rentrée :

  • Le premier forfait, facturé à 19,90 euros par mois, propose 2 heures de communication et intègre l’accès au web en 3G+ (500 Mo / mois, rechargeable), l’accès aux 30 000 hotspots WiFi d’Orange, l’accès au courrier électronique ainsi que l’usage Voix sur IP. Les SMS et les MMS sont illimités et aucun engagement n’est demandé à l’abonné.
  • La deuxième offre coûte 10 euros de plus, à 29,90 euros par mois. Elle comporte 5 heures de communication et l’accès au web passe à 1 Go / mois et demeure rechargeable. On retrouve les mêmes options que le premier forfait mais aussi l’usage du modem qui est inclus dans cette offre.
  • La dernière offre est la plus onéreuse, 39,90 euros, mais ouvre la voie aux appels sans limité 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Elle dispose exactement des mêmes atouts que le deuxième forfait, c’est-à-dire l’accès aux 30 000 hotspots, l’accès aux mails, l’usage Voix sur IP, l’usage du modem, l’accès au web à 1 Go / mois et les SMS et MMS illimités.

Sans grande surprise, Orange ne proposera aucun terminal subventionné avec ces forfaits. L’opérateur a toutefois indiqué qu’un client pourra quand même acquérir un mobile avec une offre Sosh. Il devra alors progressivement rembourser le téléphone sur une période donnée (un an ou deux), en versant chaque mois un certain montant. S’il change de forfait ou quitte l’opérateur, le client devra toutefois s’acquitter de la somme restante.

De cette manière, Orange ne lie pas les mains de ses clients au travers un engagement, parfois bien long. L’opérateur leur laisse la possibilité de quitter le navire en cours de route grâce à ce mécanisme à crédit, qui se rapproche à première vue d’une des solutions préconisées par l’Arcep pour fluidifier le marché de la téléphonie mobile en France.

Les plus impatients pourront pré-réserver ce forfait dès le 22 septembre prochain. Les trois forfaits seront ensuite disponibles à partir du 6 octobre. Orange a fait savoir qu’il vise un demi-million de clients Sosh avant la fin de l’année 2012.

( photo : Benjamin Ferran )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés