Orange semble détecter lorsqu'un ordinateur portable utilise la connexion 3G d'un mobile, et propose à l'abonné de souscrire à une option "Pass Modem 3G+".

Alors que l’Assemblée Nationale doit voter ce mardi soir la proposition de loi socialiste sur la neutralité des réseaux, sans doute pour la rejeter, voici qui confirme la tentation des opérateurs de ne pas proposer le même tarif en fonction du type d’appareil utilisé par l’abonné. Nous avions déjà vu au mois de janvier comment SFR détecte l’usage d’un mobile 3G comme modem pour le facturer dans un forfait séparé, et nous avions expliqué qu’à notre connaissance Orange faisait la même chose, mais pour brider les communications en « tethering ». Le téléphone peut être utilisé comme modem 3G sans subir de bridage, mais il faut alors payer un forfait dédié.

Or il semble qu’Orange pourrait changer de stratégie et se rapprocher de SFR. C’est en tout cas ce que laisse penser le témoignage que nous avons reçu ce matin d’un lecteur :

Bonjour,

Orange prend le même chemin que SFR, et se prépare à la facturation de l’utilisation en modem.

J’utilise un HTC Desire depuis 7 mois, en mode modem. Je l’ai rooté, et mis la rom OpenDesire. Ce matin, sur un Mac, mon pare-feu m’alerte que mobile.orange.fr veut se connecter sur Tweetdeck (un client Twitter, ndlr) qui est toujours connecté. J’ai refusé la connexion une autre fois (il y a quelques mois) et la connexion avait été coupée ; du coup, je me dis, allez j’autorise, j’ai pas le choix.

Une pop-up apparait avec ce joli message :

Je relance un onglet Google, et là, toujours cette page qui revient. Je reboot l’ordinateur, vide les cookies, passe en user agent HTC avec Firefox. Je mets le téléphone en mode avion, et relance le partage de connexion. Google est en ligne.

On dirait donc qu’Orange pose un cookie, mais que le simple fait de changer d’user agent contourne le problème.

Si l’on comprend bien le témoignage (et merci à ceux qui pourront vérifier et nous le confirmer dans les commentaires), Orange aurait une double action en principe interdite par la vision la plus protectrice de la neutralité des réseaux. Tout d’abord, l’opérateur inspecte les paquets pour détecter le « User Agent » utilisé sur le port 80 – celui dédié au web, et coupe la connexion s’il s’agit d’un navigateur typique d’un ordinateur, et non d’un appareil mobile. Ensuite, l’opérateur semble modifier le contenu de la communication pour afficher un pop-up d’avertissement aux abonnés, et leur demander de s’abonner à l’option « Pass Modem 3G+ ».

Cette dernière technique basée sans doute sur le protocole ICAP avait été utilisée hors de France pour diffuser de la publicité, ou prévenir d’une possible infection virale. Mais il nous semble qu’il s’agit d’une première en France.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés