L'arrivée de la 3D sur mobile ne se fera pas d'abord chez Samsung. Lors du Mobile World Congress, le constructeur sud-coréen a affiché une certaine prudence, préférant laisser la concurrence ouvrir la voie... en attendant que le marché soit mûr.

Lors du Mobile World Congress, LG Electronics a dévoilé le premier smartphone équipé d’un écran auto-stéréoscopique. Baptisé Optimus 3D, le mobile du constructeur sud-coréen affiche des images en relief sans avoir recours à des lunettes actives. Mais si l’appareil a suscité la curiosité lors du salon, la concurrence reste prudente sur la 3D. À commencer par le compatriote de LG, Samsung.

Interrogé par Techradar sur l’arrivée de la 3D dans les téléphones mobiles, le responsable produit chez Samsung Mobile au Royaume-Uni a affiché sa circonspection. « Nous sommes les leaders mondiaux en matière de 3D, mais nous n’avons pas encore perçu une attente de la part des consommateurs pour la 3D dans les téléphones » a commenté Jim Powell.

En dehors de l’attente des consommateurs, l’intégration de la 3D dans un smartphone est une affaire de compromis. Cette technologie peut en effet nécessiter d’adapter le gabarit du téléphone, en augmentant sensiblement ses dimensions par exemple. Dans ces conditions, pas question de se ruer sur cette technologie… du moins pour l’instant.

Souhaitant « bonne chance » aux innovateurs dans ce domaine, Jim Powell a néanmoins été clair. Si la 3D suscite l’enthousiasme chez les consommateurs, alors « vous verrez une réponse de Samsung rapidement« . Manière de laisser la concurrence déblayer le terrain avant l’arrivée du constructeur sud-coréen.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés