Annoncée officiellement le 2 juillet dernier à l’occasion de la publication d’une lettre ouverte rédigée par Apple, la mise à jour logicielle de l’iOS 4 est désormais disponible au téléchargement depuis quelques heures. Estampillé 4.0.1, ce correctif a pour objectif d’insérer le bon algorithme de calcul dans les appareils mobiles de la firme, afin d’afficher le nombre « correct » de barres chargés d’indiquer la force du signal.

Dans la fenêtre de mise à jour, le correctif est décrit comme suit : « amélioration de la formule utilisée pour déterminer le nombre de barres d’intensité du signal à afficher« . Cette description fait écho aux hypothèses formulées par plusieurs internautes, qui avaient estimé qu’il n’était pas possible de régler un problème apparemment matériel par une solution logicielle. La seule façon d’y parvenir était de tricher au niveau de l’affichage du signal.

Cependant, cette mise à jour n’est pour l’heure qu’une première réponse de la part d’Apple à la polémique entourant les problèmes de réception de l’iPhone 4. Hier, la firme annonçait la tenue d’une conférence de presse qui devrait se dérouler dans la soirée, heure française. Beaucoup estiment qu’une deuxième réponse sera fournie par Apple, mais les opinions divergent sur sa nature exacte.

Deux grandes solutions ont été esquissées, mais qui n’ont pas le même coût pour Apple. La première, et la plus onéreuse, est bien évidemment le rappel massif des téléphones afin de corriger matériellement le problème, ou de procéder à un remplacement sans frais par un mobile complètement fonctionnel. Cependant, si cette solution aurait le mérite de résoudre définitivement le problème, cela risquerait d’amputer Apple d’environ 1,5 milliard de dollars.

L’autre piste évoquée serait la distribution gratuite d’étuis de protection, afin d’éviter que la main ne vienne perturber le signal du téléphone. Pour Apple, cette opération ne coûterait alors « que » quelques dizaines de millions de dollars, mais a comme inconvénient de laisser ce problème en suspend.

On notera au passage que la mise à jour concerne également deux autres versions de l’iPhone, le modèle 3G et 3GS, s’ils ont installé l’iOS 4. Au final, la firme s’attellera surtout à redresser le tir, dans la mesure où son image de marque a été quelque peu bousculée ces dernières semaines.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés