Suite de l'affaire de l'antenne de l'iPhone 4. Selon les dernières informations glanées auprès d'Apple, le problème de réception proviendrait en réalité du matériel, et non pas d'un quelconque défaut dans l'algorithme d'affichage du signal. De quoi mettre en difficulté la firme à la pomme, qui a jusqu'à présent avancé la piste d'un problème logiciel.

Après avoir rejeté à plusieurs reprises la piste du problème matériel, préférant avancer un souci logiciel pour expliquer la mauvaise réception de l’iPhone 4, Apple semble ne plus écarter totalement cette éventualité. Et la résolution du problème par une simple mise à jour du système d’exploitation mobile iOS semble s’éloigner de plus en plus.

À l’origine de cette information, Gizmodo. Le site web américain a en effet téléphoné à trois reprises à l’AppleCare, le service chargé d’assister les clients d’Apple, pour obtenir des informations sur ce qui a été présenté comme des « soucis au niveau de la qualité de la voix et des pertes de signal, ainsi que des problèmes avec l’accès à Internet ».

Et selon notre confrère, la réponse a été identique, immédiate et sans équivoque dans les trois coups de téléphone. « La mise à jour à venir ne résoudra pas le problème de l’antenne« . Le « seul changement s’effectuera dans la manière dont le téléphone affiche le signal disponible, afin de le rendre plus précis« .

Cette « solution » avait d’ailleurs été anticipée par certains internautes, comme Le_PoUnT, membre de Numerama. Celui-ci avait déclaré que « le seul moyen qu’ils ont de régler ça logiciellement, c’est en trichant sur l’affichage du signal, si le téléphone détecte une baisse soudaine du réseau, il l’affichera beaucoup plus lentement, au lieu de perdre 2 barres en 5 secondes, tu les perdras en 40« .

Ces éléments viennent donc atténuer la position qu’avait Apple jusqu’à présent dans cette affaire. Le 2 juillet dernier, la firme avait même publié une lettre ouverte pour indiquer que tous les téléphones mobiles font face à ce genre de problématiques. C’est certainement le cas. Mais s’il s’agit effectivement d’un problème matériel, la firme de Cupertino ne pourra pas s’en sortir avec une pirouette en pointant du doigt la concurrence.

(Photo : CC BY-NC-SA)

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés