C’est une étrangeté, mais les fabricants de consoles de jeux vidéo jouent actuellement mieux à l’extérieur qu’à domicile. Cet été, le japonais Sony et sa Playstation 3 ont surpassé les ventes de la Xbox 360 aux Etats-Unis, au pays de Microsoft. Mais inversement, l’américain Microsoft vient de battre Sony chez lui, au Japon.

Dans la première semaine d’août, Microsoft a vendu 26.116 unités de sa Xbox 360, contre 10.705 unités de la Playstation 3, indique Ascii Media Works. La demande en consoles de Microsoft aurait été boostée par le lancement du jeu Tales of Vesperia de Namco, très attendu au pays du soleil levant, et indisponible sur la console de Sony. La Xbox 360 reste toutefois loin de la Wii, qui s’est encore vendue à plus de 41.000 exemplaires la même semaine.

Sony, qui avait atomisé la Xbox première génération grâce à un catalogue de jeux exclusifs important, se fait prendre à son prendre jeu. Microsoft a inondé le marché de dollars pour s’assurer des titres exclusifs, y compris chez les éditeurs japonais que l’on pensait jusque là indissociables de Sony et Nintendo.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés