Abonnés de Free ou de Neuf Cegetel et amateurs de football, il faudra se passer de l’affiche de la Ligue 1 du samedi soir. Le Point révèle que les deux fournisseurs d’accès ont perdu leur référé contre Orange Foot, la chaîne de la filiale de France Télécom qui doit être lancée le 9 août prochain pour exploiter les droits de la Ligue 1 acquis par le groupe.

Les deux opérateurs estimaient que le fait qu’Orange diffuse les matchs de la Ligue 1 exclusivement sur son propre réseau de distribution numérique était de nature à générer une « concurrence déloyale » sur le marché, et correspondait à une « vente liée » prohibée par le Code du commerce.

Mais le Tribunal de commerce de Paris a rejeté le référé mardi au motif que le service Orange Foot était bien un « produit unique » comme le prétendait Orange. De plus, la concurrence déloyale est difficile à retenir dès lors que Free et Neuf Cegetel avaient la possibilité de participer à l’appel d’offre des droits de la Ligue 1, ce qu’ils n’ont pas fait.

Cette décision devrait intensifier les critiques faites par Canal+ à l’encontre d’Orange. La chaîne reproche au groupe de télécoms de ne pas assumer son rôle d’éditeur de télévision, et les contraintes qui vont avec. Elle souhaiterait qu’Orange rende ses chaînes et services de télévision accessibles sur tous les bouquets ADSL (et en particulier sur les filiales SFR et Neuf Cegetel de sa maison mère Vivendi), comme elle le fait elle-même.

Nous relevions à ce propos hier que l’Arcep, discrètement mais fermement, a pris position contre Orange en demandant à ce que le bénéfice de sa position de leader sur le marché des télécoms ne puisse pas lui permettre de s’imposer abusivement sur le marché des contenus.

Le service Orange Foot sera proposé à partir du 3 juillet dans les boutiques Orange, pour 6 euros par mois.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés