Relativement discret et moins fantasque qu'un Elon Musk, Jeff Bezos, le patron d'Amazon, n'en est pas moins un tacticien hors pair. Celui qui poursuit un projet global depuis déjà plus d'une décennie vient de devenir l'homme le plus riche du monde, surpassant Bill Gates.

À part J.K. Rowling, difficile de citer des milliardaires venus du monde du livre.

Mais on trouve Jeff Bezos et son Amazon, qui commence en 1994 comme librairie en ligne pour lentement mais sûrement dévorer le monde du commerce. Milliardaire depuis longtemps, le patron d’Amazon vient toutefois de percer un nouveau plafond grâce aux actions détenues dans son entreprise, qui ne cesse de prendre de la valeur.

Avec un portefeuille de 90 milliards de dollars en main, Jeff Bezos a enfin devancé les 90 milliards de Bill Gates, tenant ininterrompu du titre d’homme le plus riche du monde depuis 2013.

Jeff Bezos Blue Origin

La consécration d’Amazon

Objectivement, la situation s’inversera peut-être sous peu, le portefeuille de Bezos étant soumis aux évolutions du cours de son entreprise. Mais peu importe, le symbole est à retenir alors que Gates semblait avoir tracé une sorte de cursus honorum de l’informatique ultra-rémunératrice.

Toutefois, la comparaison reste malaisée puisque Bezos est toujours à la tête de son géant alors que Gates est aujourd’hui retraité. Mais le changement de génération, et surtout le changement de business des nouveaux milliardaires dit beaucoup de la tech d’aujourd’hui : quand Microsoft créait de la valeur grâce à des services logiciels, Amazon créait de la valeur grâce à un service de vente. 

En 1998, Bezos devenait milliardaire grâce à l’entrée en bourse de son magasin en ligne. Son portefeuille reste sous la barre des 20 milliards jusqu’en 2012. Dès lors s’enclenche une accélération inédite d’Amazon qui lui permettra d’ajouter plus de 70 milliards en cinq ans. Un record.

Twitch, Whole Foods… l’appétit d’Amazon est sans limite

Cinq années durant lesquelles le géant de Seattle a exploré de multiples monétisations et étendus à l’infini ses services. Récemment, Amazon rachetait Whole Foods, une importante chaîne de supermarchés, mais également Twitch, une plateforme vidéo populaire.

La firme a aussi développé avec succès la première enceinte intelligente grand public, l’increvable Echo et ses 13 millions d’unités vendues. Elle lançait également des drones à travers le ciel et des capsules spatiales en orbite.

Toujours cité (à tort) dans l’expression inappropriée «  GAFA  », qui laisse entendre qu’il est devenu un Dieu économique, Amazon est plus que jamais prêt à croquer le monde.

Partager sur les réseaux sociaux