Le groupe Canal+, filiale de Vivendi, se réjouit aujourd'hui d'avoir signé avec CBS et donc Showtime un accord au moins aussi important que celui qui lie HBO et OCS. La chaîne cryptée française ne souhaite pas abandonner les séries premium à la concurrence.

Canal+ diffusera donc bien, dès le 22 mai, la nouvelle et très attendue saison 3 de Twin Peaks, le légendaire show de Frost et Lynch. Reprenant ainsi à Netflix — qui détient la série des années 1990 — les droits d’exploitation de la marque créée par la chaîne Showtime grâce à un accord solide avec CBS.

A l’instar du gros coup réalisé par OCS et HBO, Canal+ a réussi à sécuriser l’ensemble des productions issues des réseaux CBS en signant avec le géant américain un contrat sur l’ensemble des visas d’exploitation de ses shows. Selon Vivendi, l’accord prévoit l’exclusivité sur dix séries actuelles ou à venir, dont Twin Peaks et plus d’une centaine d’accords pour des titres plus anciens, comme Dexter ou Californication.

Twin Peaks dès mai, un accord de long terme ensuite

Si Canal ne précise pas comment la chaîne exploitera ces nouveaux titres, il apparaît en creux qu’ils commenceront par quitter les catalogues dans lesquels ils sont présents, dont celui de Netflix France. On peut imaginer que les titres les plus anciens rejoindront CanalPlay, même si la stratégie plutôt imprévisible du groupe concernant la SVoD n’offre pas vraiment de garanties concrètes pour les adeptes de l’abonnement en ligne.

La filiale n’a en outre pas précisé la durée de cet accord, mais les portes-paroles des deux acteurs du deal insistent sur la notion de long terme. Car contrairement aux habitudes de Canal, l’accord ne porte cette fois-ci pas seulement sur des titres, mais sur les productions Showtime ainsi que la marque Showtime, à la manière de HBO et OCS, précise Les Echos. La chaîne cryptée compte transformer l’essai en faisant de son partenaire américain un argument de vente, à l’instar d’Orange avec Game of Thrones.

Sur le sol américain, Showtime n’a pas le même poids que HBO qui reste la référence absolue des chaînes câblées dédiées aux séries. Néanmoins, le réseau de CBS est depuis le début des années 2000 la principale alternative à la chaîne de la Time Warner, AMC et FX étant en retrait par rapport au duo de tête.

Pour la chaîne cryptée française, l’accord avec CBS montre une reconnaissance du poids des séries comme argument de vente pour retrouver le chemin de la croissance. Alors que l’histoire de Canal est d’abord marquée par le sport et le cinéma, les séries semblent être devenues en France un nouveau cheval de bataille pour la marque.

Partager sur les réseaux sociaux