Alors que le secteur du PC bat de l'aile, Intel regarde ailleurs. L'intelligence artificielle, qui apparaît aujourd'hui comme un relais de croissance, incite le fondeur américain à regrouper ses efforts dans une division unique.

Confronté à la crise que subit le secteur du PC, Intel a pris la décision en 2016 de licencier plusieurs milliers de salariés et d’accentuer sa présence dans des secteurs plus porteurs, comme les accessoires connectés, les appareils intelligents, les centres de données, l’Internet des objets ou bien l’informatique dans les nuages (cloud computing).

L’intelligence artificielle est de ces domaines dans lesquels Intel veut se davantage peser. L’été dernier, le géant des processeurs bouclait le rachat de Nervana, une startup qui est spécialisée dans le développement d’algorithmes pour l’apprentissage automatique (ou machine learning). Le montant de l’acquisition n’est pas connu, mais l’on évoquait à l’époque une fourchette entre 308 et 450 millions de dollars.

Afin de rationaliser ses efforts dans l’intelligence artificielle, Intel vient de procéder à la réorganisation de ses activités : désormais, celles qui concernent ce champ de recherche sont regroupées dans une structure unique, intitulée Artificial Intelligence Products Group. Les rênes de cette division ont été confiées à Naveen Rao, qui s’avère être le fondateur et actuel dirigeant de… Nervana.

« Nous allons créer un laboratoire de recherche appliquée en IA charger de repousser les limites de l’informatique. Nous explorerons de nouvelles approches architecturales et algorithmiques pour les futures générations d’intelligence artificielle », écrit Naveen Rao dans un communiqué. Des sujets que le PDG de Nervana connaît bien, sa société ayant acquis une expertise logicielle et matérielle dans l’apprentissage profond.

Partager sur les réseaux sociaux