Lancé dans une véritable entreprise de séduction pour lever le maximum de fonds avant son introduction en bourse, Snapchat commercialise désormais ses Spectacles en ligne. Ces lunettes connectées distribuées au compte-gouttes avaient provoqué une véritable frénésie à la fin de l'année 2016 avant de s'essouffler.

Après plusieurs mois d’une ingénieuse campagne marketing, les Spectacles, les fameuses lunettes connectées de Snapchat, sont vendues en ligne… mais restent réservés aux résidents des États-Unis. L’entreprise, qui espère lever un maximum de fonds avant son introduction en bourse prévue en mars, mise sur son produit phare pour relancer la frénésie provoquée il y a quelques mois grâce à son ingénieuse stratégie de commercialisation.

Ces lunettes, un temps espérées comme un support de réalité augmentée, sont en fait de simples paires connectées au smartphone par Wi-Fi ou Bluetooth et dotées d’une caméra à 115 degrés. Les Spectacles permettent, d’une pression sur le bouton de la branche gauche, de filmer des vidéos de 10 secondes maximum qui sont directement converties en snaps.

Snapchat propose ainsi à ses utilisateurs de filmer directement le monde qui les entoure depuis le bout de leur nez plutôt que par le biais de leur smartphone, pour offrir une vision plus fidèle de son environnement, à la manière d’une GoPro.

Stratégie de la disette

Si les fonctionnalités des lunettes disponibles en noir, corail ou bleu canard peuvent paraître pour le moins limitées vu leur prix (129,99 dollars), Snapchat a su provoquer une véritable attente autour du produit en jouant sur sa rareté. Jusqu’ici, les Spectacles étaient seulement disponibles dans des Snapbots, des distributeurs jaunes ambulants, qui passaient seulement une journée dans une ville avant de déménager vers la suivante, annoncée sur un site de suivi en ligne.

Les quantités limités du produit et l’apparition régulière de nouveaux Snapbots a logiquement attisé la curiosité et des foules de curieux se sont vite formées pour s’offrir les précieuses lunettes, y compris dans la boutique éphémère installée à New York. Celle-ci vient de fermer ses portes au même titre que les Snapbots, même si l’entreprise promet de les réutiliser à l’avenir.

Snapchat mise dorénavant sur le succès de son produit — dont les commandes en ligne sont limitées à 6 exemplaires par personne — pour s’offrir un argument de vente supplémentaire dans sa course à la séduction avant son arrivée à Wall Street.

Partager sur les réseaux sociaux