Si les lunettes connectées de Snapchat ne sont pas une révolution technologique, ni des Google Glass, les Spectacles du réseau social sont aussi intrigantes qu'intéressantes pour une société qui jusque-là se limitait à son service social.

Ce week-end a marqué une double évolution chez Snapchat. Premièrement la société d’Evan Spiegel est devenu Snap Inc, un nouveau nom qui annonce plus de champs d’actions et d’investissement pour la société éditrice du réseau social de photos éphémères. Deuxièmement, la société et son nouveau visage ont dévoilé une paire de lunettes connectées, et ainsi mis fin aux rumeurs. Elles introduisent l’entreprise dans le marché de la construction et la distribution de hardware.

Longtemps imaginées et ayant fait l’objet de nombreuses rumeurs, les Spectacles sont finalement moins ambitieuses que ce que les analystes espéraient. Pas de réalité augmentée, ni de fonctionnalités à la Google Glass dans ces solaires, et c’est peut-être mieux comme ça. En livrant un produit plutôt simple, mais dont l’utilité tombe sous le sens, Snap. Inc parvient à un produit final qui semble adapté à ses utilisateurs et relativement bas prix (130 $).

Pour mieux comprendre l’utilité de ce gadget, en dehors des considérations financières que le produit aura sur le marché, voici quelques questions que tout le monde, ou presque, se pose sur le gadget, auxquelles nous avons tenté de répondre.

Les Spectacles de Snapchat, c’est quoi ?

Une paire de solaire au design inspiré des modèles des maisons comme Persol, en plastique. Si elles ne possèdent de protection UV, elles sont connectées. En effet, les Spectacles sont d’abord une caméra qui va enregistrer des séquences vidéos pour en faire des Snaps, avec comme argument de filmer ce que vous voyez vraiment. La caméra étant logiquement placée à la hauteur de vos yeux, Evan Spiegel pense qu’ainsi vous pourrez véritablement partager ce que vous voyez, contrairement au smartphone que l’on tient dans la main. Avec une caméra à 115 degrés, les Spectacles tentent vraiment d’offrir des vidéos proches de la vision humaine. C’est un modèle taille unique, décliné en trois couleurs : noir, corail et bleu canard.

screen_shot_2016-09-24_at_12-41-07_am9-24-0

Comment les utilisent-on ?

La monture possède un bouton physique sur le coin gauche, qu’il suffit de presser afin de débuter un enregistrement vidéo de 10 secondes, soit la longueur maximale d’un snap. Pour enregistrer plus longtemps, il faudra appuyer une nouvelle fois, et vous pourrez enregistrer la scène devant vous. On imagine que chaque tranche de 10 secondes fera un nouveau snap. Notez que l’enregistrement maximal est de trente secondes, soit trois snaps.

Comment savoir si quelqu’un est en train de me filmer ?

Les Spectacles sont dotés de lumières LED qui permettent de savoir si elles sont en train d’enregistrer ou non une vidéo. Il suffira de vérifier si le signal lumineux est allumé ou non, il y a également un signal lumineux à l’intérieur des lunettes afin que le porteur puisse lui aussi savoir quand il déclenche la caméra.

Comment les lunettes sont-elles connectées ?

En tant qu’objet connecté, les Spectacles ont vocation à être en liaison directe avec votre smartphone, notamment pour partager sur Snapchat vos enregistrements. Pour cela, la paire utilise en fonction de votre smartphone, la liaison la plus rapide. Sur Android, les lunettes se connectent via Wi-Fi pour transférer les snaps vers votre smartphone. Sur iOS, la sécurité oblige les lunettes à préférer le Bluetooth par défaut pour transférer vers le réseau social les snaps — une option via Wi-Fi devrait tout de même être disponible.

Dans quel format les vidéos sont-elles enregistrées ?

Avec la caméra à 115 degrés, la question mérite d’être posée. Lorsqu’il reçoit sur votre smartphone les enregistrements, Snapchat va automatiquement mettre les vidéos au format portrait bien connu sur Snapchat, bien qu’un mode paysage devrait aussi être disponible. La sélection de l’angle de vision pour la publication sera lui disponible a priori pendant le visionnage des snaps dans l’application. Quant à la possibilité d’utiliser les vidéos en dehors de l’application, elle devrait être inexistante, les Spectacles étant complètement dépendantes de Snapchat.

screen_shot_2016-09-24_at_12-06-56_pm-0

Comment fonctionne sa batterie ?

Snap.Inc. a annoncé que ses lunettes auraient une batterie capable de tenir une journée ou 100 snaps. Pour connaître le niveau d’énergie qu’il reste à vos lunettes, les LED en façade servent également d’indicateur. Pour les recharger, il faudra les placer dans leur boitier, qui lui même pourra charger quatre fois les lunettes sans avoir besoin d’être rechargé.

Comment les acheter ?

La société a mis en place un mode de diffusion unique pour permettre à ses utilisateurs de les acheter. En effet, les Spectacles sont vendues dans des Snapbots qui servent de boutique ambulante. Ces bots vont traverser les États-Unis mais leur itinéraire n’a pas été révélé par Snap, il faut donc se rendre sur FindABot pour connaître la disponibilité des boutiques ambulantes.

Source : Youtube

Néanmoins, Spiegel a précisé que les lunettes seraient une série limitée, sans préciser le nombre de solaires que la société a décidé de produire. Il faudra donc certainement se ruer sur les premiers stocks pour avoir une chance d’en avoir une paire. Leur disponibilité en France est encore inconnue, et à ce stade peu probable.

Sont-elles intelligentes ? En réalité augmentée ou virtuelle ?

Non, non et non. Les Spectacles sont des lunettes connectées, aucunement intelligentes et ne possèdent pas de dispositif d’affichage. Elles sont donc très loin des Google Glass ou même des casques de réalité virtuelle du marché. Ce n’est pas du tout leur vocation, elles sont plutôt des action cams à la GoPro qui se portent sur le nez et sont clairement à destination des vloggueurs et autres snappeurs fous.

En termes de caractéristiques, que promettent-elles ?

Pour le moment, pas grand chose. Nous ne connaissons même pas la définition des vidéos. Ni même la capacité de sa mémoire embarquée et de sa batterie. Snap.Inc. insiste bien plus sur leur utilisation et leur coolitude que leurs caractéristiques. On imagine que ces informations viendront dans un second temps.

Est-ce vraiment cool de porter ces trucs ?

Soyons honnêtes, les Spectacles ont beau mimer des solaires, elles sont clairement bizarres et vous feront passer pour quelqu’un d’assez louche, une sorte d’Inspecteur Gadget en toc. Néanmoins, la perche à selfie est une des pires inventions de l’humanité et fait passer n’importe qui pour un narcissique maladif, en train chasser des papillons, et c’est pourtant devenu un accessoire indispensable pour beaucoup. Alors, ce sera à la rue de décider si c’est vraiment la lose ou non de porter des Spectacles. Pour notre part, on adore (chut).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés