SpaceX a signé un contrat avec la Nasa pour lancer un satellite grâce à sa fusée Falcon 9. Il permettra, dès 2021, d'observer l'évolution des océans.

L’espace, Mars, la Terre et l’énergie écologique ne suffisent pas à Elon Musk. L’entrepreneur américain veut désormais se lancer dans une veille approfondie des océans du monde entier : son entreprise SpaceX vient de signer un contrat avec la Nasa pour lancer un satellite d’observation en 2021.

Le « Surface Water and Ocean Topography vehicle » (SWOT) effectuera un balayage global des océans afin d’étudier l’évolution des grandes surfaces aquatiques de notre planète.

Son lancement sera assuré en avril 2021 par une fusée Falcon 9 lancée depuis la base militaire de Vandenberg, en Californie, en avril 2021. SpaceX avait déjà collaboré avec la Nasa pour d’autres lancements, notamment celui du Jason-3 en janvier dernier ou du TESS (Transisting Exoplanet Survey Satellite) qui entrera en fonction à partir de l’année prochaine.

SpaceX Falcon
CC SpaceX

Gwynne Shotwell, la présidente de SpaceX, ne cache pas son enthousiasme : « Nous sommes vraiment excités de pouvoir lancer dans l’espace ce projet scientifique pour la Nasa, la nation et la communauté internationale. Nous apprécions ce partenariat avec la NASA et la confiance accordée à SpaceX en tant qu’opérateur de lancement ».

Le coût total de l’opération sera de 112 millions de dollars, une somme bien plus élevée que leurs précédentes collaborations : le lancement du Jason-3 avait coûté 82 millions de dollars, tandis que l’opération TESS est estimée à 87 millions de dollars. La Nasa n’a pas fourni plus de détails sur la répartition de ces dépenses.

Il ne reste plus qu’à espérer que le lancement de la fusée Falcon 9 se déroule mieux que celui de septembre dernier.

À lire sur Numerama : SpaceX  : tout savoir sur le voyage vers Mars selon Elon Musk

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés