Loin de se lancer à la conquête de l'Europe, Xiaomi réserve encore ses produits aux contrées asiatiques. Et si vous le regrettez tant les smartphones et autres produits de la marque sont intrigants, nous avons préparé un guide pour importer des produits Xiaomi depuis la Chine... sans faire d'erreur.

On ne présente plus Xiaomi. En l’espace de quelques années, cette startup à l’origine d’une ROM Android nommée MIUI est devenue l’un des plus importants vendeurs de smartphones au monde. Régnant d’une main de maître sur la Chine avec l’empire Huawei.

Originaux, réussis et surtout possédant un rapport qualité/prix très pertinent, les produits de la marque chinoise ont réussi à gagner le cœur des consommateurs asiatiques, de la Chine à l’Inde. Et vu d’Europe, il y a parfois de quoi envier ces utilisateurs qui ont accès facilement aux produits Xiaomi. Pour nous, consommateurs européens, l’achat de produit chinois relève de l’aventure sur le web — qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’une trottinette.

Voilà pourquoi, après avoir testé pas mal d’importateurs et de méthodes, nous nous sommes lancés dans l’écriture de ce guide qui vous permettra de devenir un Marco Polo 2.0 en toute sérénité. Jusqu’à ce que Xiaomi se décide enfin à vendre ses produits directement hors d’Asie.

Connaissez-vous vraiment les produits Xiaomi ?

 

Capture d’écran (53)

Pourquoi s’intéresser aux produits Xiaomi ? Loin de nous l’idée de mettre en avant la marque de manière indue, mais il y a une grande différence entre Xiaomi et des marques comme Lenovo ou Huawei : les produits de ces géants sont disponibles à l’achat en Europe.

En plus, la société qui se fait surnommer l’Apple chinois a de vrais arguments, notamment pour les passionnés d’Android et de téléphonie mobile : des produits très bien finis, au design toujours soigné, une version d’Android (MIUI) belle et efficace et surtout des composants dignes du très haut de gamme, le tout à des prix très serrés.

Le Mi5 dévoilé au MWC 2016 n’avait pas manqué de nous enthousiasmer et les modèles plus récents sont toujours au moins innovants par l’un de leurs aspects. Le Mi Mix 2, flagship de la marque, propose à un prix très inférieur à la concurrence, des composants et une finition digne des modèles haut de gamme sur Android les plus répandus.

À lire sur Numerama : Xiaomi dévoile ses Mi5S et Mi5S Plus, deux nouveaux smartphones haut de gamme

Au delà des smartphones, c’est aussi tout un écosystème d’accessoires connectés aux prix très intéressants qui nous fait apprécier Xiaomi. On parlait récemment de son autocuiseur connecté, mais on craquerait quand même plus facilement pour ses écouteurs (les Piston) de qualité ou son désormais très célèbre Mi Band, le bracelet connecté le moins cher du marché, ou encore la très accessible Go-Pro like, nommée Mijia Camera 4K. Au-delà de cela, Xiaomi produit des tas d’objets roulants en partenariat avec Ninebot, qui n’est personne d’autre que le leader du marché, propriétaire de Segway. C’est le cas de la trottinette M365.

Pour découvrir tous les produits Xiaomi en langue française, vous retrouverez une rubrique dédiée au constructeur sur Numeramachez nos confrères de FrAndroid, mais aussi des tas d’informations le forum de la communauté française de MIUI, MIUI-France.

Capture d’écran (54)

Avertissements avant achat

Attention à ne pas être trop enthousiaste : les produits Xiaomi sont encore principalement réservés à des consommateurs européens avertis, qui savent ce qu’ils achètent. Afin d’être sûr de ne pas faire de mauvais choix, quelques conseils et avertissements.

  1. Les bandes de fréquence : Les téléphones Xiaomi étant à destination de marchés dont le réseau n’est pas exactement installé de la même manière que sur le territoire français, le support de nos bandes de fréquence 4G pose problème. Et il s’agit surtout de la bande 800 mhz, que nos opérateurs français plébiscitent pour la 4G, alors qu’elle n’est pas supportée en Chine. Concrètement, si vous êtes chez Orange et SFR, vous ne disposerez pas des réseaux 4G de votre opérateur dès lors que l’installation repose sur cette bande. Toutefois, Free ne l’utilise que très peu pour sa 4G, et Bouygues moins que ses deux concurrents historiques. En pratique, vous réussirez à capter la 4G en France avec un smartphone Xiaomi, cette bande mise à part. Pensez donc à vous renseigner sur les bandes 4G disponibles autour de chez vous.
  2. La ROM : Sur ses smartphones, Xiaomi propose sa version d’Android, profondément remanié à la sauce Mi. MIUI est actuellement en version 7 et est basée sur Android 6.0. En revanche, seule la version Global de la ROM propose une traduction plutôt complète en langue française. Vous devrez donc très certainement pratiquer des modifications et des changements de ROM après votre achat. Soyez prêts à devoir vous pencher dans les méandres techniques des recovery et autres root.
  3. L’écosystème Mi : Si vous utilisez un téléphone Android, vous connaissez déjà l’écosystème propre à Google et son OS : Play Store, Gmail et autres Googleries. Mais en Chine ces services sont interdits par les autorités, ce qui a été pour Xiaomi l’occasion de fournir ses propres solutions et écosystèmes autour de ses produits. Le problème pour nous, Européens, est principalement que l’écosystème Mi, majoritairement en chinois est quasi-inutilisable en France. Il vous faudra donc passer par une installation des solutions Google sur votre téléphone, notamment du Play Store — uniquement disponible dans le ROM Global. Les smartphones que nous recommandons sont généralement en ROM Global.
  4. Prévoir des adaptateurs : Beaucoup des vendeurs vous offriront un adaptateur pour la prise américaine des produits Xiaomi, mais parfois certains ne vous le proposeront pas. Nous vous conseille donc de prévoir des adaptateurs U.S. à U.E. pour être sûr de pouvoir brancher vos produits sans souci à la maison.

Si tout cela ne vous a pas découragé, vous pouvez passer à l’étape suivante : envisager l’achat d’un produit Xiaomi.

h-24

Où acheter des produits Xiaomi ?

Si vous ne trouverez pas de téléphones Xiaomi à la Fnac tant que la marque n’aura pas investi notre vieux continent, vous allez trouver sur le web une foule de boutiques qui se proposent de vendre aux Européens et Américains des produits chinois. Ces services ne sont pas donnés généreusement pour l’amour des smartphones chinois, mais ils constituent aujourd’hui tout un business, juteux, pour de nombreuses boutiques. Et face à ces apprentis-importateurs installés en Chine, la prudence est de mise.

Les boutiques d’import

Premièrement, vous devrez faire attention aux prix pratiqués par ces boutiques. Par exemple, à la sortie d’un nouveau produit, sa rareté va permettre aux importateurs de faire monter les prix très facilement. N’hésitez pas à comparer régulièrement les prix sur différents sites, en commençant par AliExpress. En effet, sur la plateforme de vente d’AliBaba vous trouverez de nombreux vendeurs de produits Xiaomi, vous permettant d’un coup d’œil de comparer les prix et la confiance accordée aux vendeurs par les acheteurs. Le système de notation et d’évaluation d’AliExpress est très précis et relativement fiable : n’hésitez pas à consulter ces notes avant achat.

Ensuite, vous pouvez vous diriger vers des importateurs plus installés et dont le business est déjà plus développé, comme Gearbest, TomTop ou Ibuygou pour ne citer qu’eux, sans parler de Xiaomi-France. L’avantage de ces boutiques est leur longévité : comme elles sont déjà présentes depuis quelques années, leur service après-vente a de bonnes garanties pour être disponible après votre achat. Néanmoins, serez-vous vraiment prêt à envoyer votre téléphone en réparation en Chine ? Qui plus est, sur ces boutiques, la prudence est de rigueur : les prix peuvent être particulièrement exagérés. N’oubliez pas de profiter des bons plans !

Attention à la contre-façon

Attention au paradoxe chinois : on connaît la puissance des copycats de marques européennes mais n’imaginez pas que les Chinois ne copient pas des produits chinois. En effet, le laxisme de ces 20 dernières années de la part du gouvernement face aux contrefaçons a installé un vrai business sur le web, qui concerne aussi les marques locales. Alors faites attention à ne pas acheter un produit Xiaomi de contrefaçon.

Afin de les repérer facilement, soyez malins et faites attention aux offres trop intéressantes — non, Xiaomi ne vend pas d’écouteurs à 2 dollars. Regardez aussi les commentaires et notes des précédents acheteurs. Sur les sites déjà cités dans ce guide, vous ne devriez pas trouver de contrefaçons. À la réception de votre produit, vous pourrez vérifier l’authenticité de celui ci grâce aux QR codes de Xiaomi ou à votre IMEI. Pour ce faire, rendez vous ici et sur le forum officiel anglophone.

Préparez le transport de la Chine à la France

Lors de l’achat, vous allez rapidement devoir choisir votre mode de livraison. Plusieurs sont souvent proposés par les vendeurs. Nous vous conseillons vivement de porter attention aux délais annoncés, surtout s’il s’agit d’un smartphone que vous attendez de pied ferme. Par exemple, le mode de transport par défaut sur AliExpress peut mettre plus de trois semaines avant une livraison, une surprise désagréable que vous pouvez souvent éviter en payant quelques euros de plus pour une livraison rapide.

Le service de livraison que nous aurions tendance à conseiller serait DHL, la société allemande étant reconnue pour son savoir faire et la rapidité de son réseau à travers le monde. Vous devrez peut être payer plus cher, mais vous gagnerez à être assuré du bon déroulé du voyage. En revanche, difficile d’échapper à la TVA sur ces produits : DHL signalera le prix de votre produit à l’entrée dans le territoire, et le plus souvent, vous devrez régler les taxes lors de la livraison.

21072908_36215d7a7d_o

Parfois, sur certaines boutiques, les importateurs possèdent des stocks localisés en Europe, ou moins éloignée que la Chine. Si vous en avez l’occasion, privilégiez ces stocks dont les produits vous seront plus vite livrés — et pour moins cher — en vous évitant souvent les taxes d’entrée sur le territoire français.

Quelques produits Xiaomi qui pourraient vous intéresser

  • Trottinette Xiaomi M365  : la trottinette électrique de référence de la marque, conçue avec Ninebot, est à peu près parfaite. Son prix est incroyablement bas pour un produit avec ces finitions et ce confort sur la route. Pour plus de détail, rendez-vous sur notre test.

  • Smartphone Xiaomi Mi A1 : ce n’est pas le Mi Mix 2 étincelant, mais le Mi A1 n’en est pas moins un excellent smartphone d’entrée de gamme que nous recommandons dans notre guide général sur les smartphones. Autour de 200 €, on aura du mal à lui trouver un concurrent aussi compétent. Notez qu’il fait partie du programme Android One, permettant d’avoir une version nue d’Android et des mises à jour fréquentes. Tant mieux !
  • Xiaomi Mi Notebook Air  : un ultrabook survitaminé autour de 700 €, qui n’est pas en plastique et qui vous permettra de faire à peu près tout et n’importe quoi sur Windows 10. Après une petite configuration nécessaire pour l’adapter à nos usages français, le Mi Notebook Air est très agréable à utiliser au quotidien.

  • Xiaomi Piston 3rd Gen  : les écouteurs Xiaomi sont de très bonne facture et d’un rapport qualité / prix assez imbattable. On apprécie leur rendu sonore, leur confort dans les oreilles et leur inhabituelle solidité (même si Corentin les casse assez fréquemment).
  • Xiaomi Mijia 4K : la petite caméra « action cam » de Xiaomi pourrait vous rendre bien des services si vous n’avez pas le budget pour une GoPro. On se retrouve avec une caméra autostabilisée sur 6 axes permettant de shooter des films en 4K à 30 images par seconde. C’est moins qu’un iPhone 8 Plus, mais ça coûte moins de 100 €.
  • Xiaomi Mi Band 2 : si vous souhaitez un bracelet connecté et ne savez pas trop si vous en avez l’usage, le Mi Band 2 est le client idéal. À moins de 20 €, vous ne risquez pas grand chose. Il se paie en plus le luxe de ne pas être trop voyant.

Comment utiliser du Xiaomi en France ?

Vous étiez prévenus : même après avoir acheté et reçu un produit Xiaomi en parfait état, ce n’est pas encore gagné. Voici de quoi régler la majorité de vos problèmes pratiques. Si vous êtes plutôt ordinateur, nous avons un guide pour passer un Xiaomi Notebook vers une version française de Windows 10.

Bien choisir la ROM MIUI pour son smartphone

Comme nous le précisions, il est fort probable qu’à votre premier allumage la ROM installée ne vous convienne pas et ce pour différentes raisons : soit votre téléphone est livré avec la ROM chinoise, soit, pire, il est livré avec une version vaguement internationale mais qui peut contenir des malwares et autres crapwares installés subrepticement par votre importateur.

Dans tous les cas, nous vous conseillons d’installer vous même votre ROM : ainsi vous vous assurerez de pouvoir la garder à jour, d’avoir la version Global en français et d’avoir les Google Apps. Pour trouver votre ROM, rendez-vous sur la communauté officielle de MIUI.

Capture d’écran (55)
Trouvez votre modèle dans la sélection

Pour l’exemple, nous allons prendre comme exemple un Mi Note sur lequel nous voulons installer la dernière ROM Global officielle. Une fois le modèle trouvé, vous pouvez donc choisir la version que vous désirez.

Capture d’écran (56)

Pour clarifier les spécificités des différentes versions de la ROM, nous avons fait un tableau qui vous permettra d’y voir plus clair. Bien sûr, nous conseillons à quelqu’un qui ne voudrait pas avoir à mettre à jour fréquemment son téléphone d’utiliser la ROM Stable Global. 

ROM Mise à jour Google Apps Français Root
Stable Global Fréquence ralentie Oui Oui Non
Developer Global Tous les vendredi Oui Oui Non
Stable China Fréquence ralentie Non Non Non
Developer China Tous les vendredi Non Non Oui

Une fois la ROM téléchargée, rendez-vous dans l’application « Mise à jour » de votre Xiaomi — ou « Update » s’il est en anglais.

miui

Une fois dans l’application, sélectionnez les trois points, et touchez « Sélectionner une mise à jour à installer ». Retrouvez ensuite dans vos dossiers le .zip que vous avez copié sur votre smartphone et lancez la mise à jour.

Votre smartphone va redémarrer et vous serez ready to rock !

En conclusion

Une fois françisé et à jour, votre téléphone ou votre accessoire Xiaomi sera donc prêt à être utilisé en France. Vous ne devriez plus rencontrer de problème si vous avez bien suivi nos avertissements et que vous appréciez avoir un produit atypique que pourrez vraiment personnaliser, quitte à devoir passer un peu de temps à bidouiller.

Partager sur les réseaux sociaux