Dévoilé ce matin pendant la première conférence de Xiaomi en Europe, le téléphone attendu par les Mi Fans et les concurrents, le Mi5, peut-il nous faire oublier le G5 et le S7 ?

Il était attendu depuis des mois, jusqu’à être repoussé pour accueillir le processeur Snapdragon 820 de Qualcomm. Cette fois, ça y est : le Mi5 est là. Xiaomi ne déçoit pas avec son retour aux bonnes vieilles recettes : rapport qualité/prix serré, technologies de pointe et petits tacles à la concurrence. Certainement le meilleur smartphone du MWC dans cette gamme de prix. On en oublierait facilement les One Plus.

Capture d’écran (85)
Hugo Barra en pleine démonstration.

les nouveautés décryptés

Pas de véritable révolution pour ce Mi5, mais beaucoup d’améliorations, à l’instar du Galaxy S7, mais qui lui occupe une toute autre gamme de prix. Hugo Barra, le vice-président de Xiaomi, s’est ainsi attardé sur les dix grandes évolutions de ce nouveau flagship. Voyons-voir.

IMG_20160224_104342

  • Le capteur photo Sony : 16 Mpix, vanté comme un atout du smartphone, le capteur devrait surprendre par sa précision, la rapidité de son focus et son stabilisateur optique, capable de mouvoir le capteur sur 4 axes. De quoi faire de belles vidéos en 4K même si vous souffrez de tremblements intempestifs. On nous promet de gros photosites pour une lumière mieux captée, notamment sur la caméra frontale de 4 Mpix dont ces fameux photosites sont de 2 microns. Le capteur dorsal inclut une mystérieuse technologie nommée DTI : il s’agit en fait de la séparation technique des photosites pour qu’aucun débordement de lumière ne puisse abîmer la capture.
IMG_20160224_104400
Une photo du Mi5 impressionnante dans des conditions difficiles
  • Une belle conception : Xiaomi nous présente un appareil de 129 grammes, un poids plume pour un smartphone, avec à l’intérieur une batterie de 3000 mAh À voir à l’usage, mais celle-ci devrait bien nous accompagner au quotidien. Le Mi5 est plus léger et plus fin que le S7. La marque s’est concentrée sur le design de son produit pour offrir du premium et du beau. Les retours du salon vont déjà dans ce sens.

Capture d’écran (87)

  • Xiaomi a pensé à tout le monde et décline l’esthétique de la bête en trois coloris sobres mais efficaces : noir, or et blanc. On note qu’il existe deux versions de conception du Mi5 : la version Pro avec 128 Go, qui a dans son dos une plaque de céramique noire aux bords incurvés, quand les deux autres versions se contentent d’un verre 3D à-la-MiNote. Ces versions en verre laissent apparaître un délicat motif pour les plus précieux d’entre nous.

IMG_20160224_094804

  • Pendant la présentation, Hugo Barra s’est moqué des constructeurs chinois concurrents qui promettent des écrans borderless en expliquant, à raison, que c’est encore impossible technologiquement et que ce n’est qu’une illusion d’optique. Le Mi5 se contente donc de bords très fins… L’écran est annoncé comme étant lumineux, avec en renfort 16 LED pour une vision claire en toutes circonstances.

Capture d’écran (80)

  • On pourrait presque oublier que le Mi5 est d’abord un smartphone embarquant le Snapdragon 820 tellement le processeur était connu et attendu. Mais on le rappelle tout de même. Ce qui offre entre la mémoire UFS — une technologie de mémoire développée par Samsung similaire au SSD que l’on trouve sur PC, accélérant la réactivité générale — et les cœurs vibrants du dragon Qualcomm : de beaux scores Antutu en perspective.

IMG_20160224_104443 (1)

  • Enfin, le Mi5 ne déroge pas aux règles des smartphones de 2016 : NFC et un port Micro-USB 2.0. Ainsi que MiUI sous Android Marshmallow. Et le premier capteur d’empreinte digitale frontale sur un téléphone de la marque.

prix et disponibilités

Malgré sa présence sur le salon européen, Xiaomi n’a annoncé qu’une sortie uniquement en Chine, en mars. Y-aura-t-il un lancement en Europe ? Rien n’est annoncé pour le moment. Il faudra pour les Français désireux de s’offrir un Mi5 passer par l’import. Concernant le support des bandes réseaux françaises, la fameuse bande 800 MHz qui fait défaut aux téléphones chinois n’est pas renseignée. À voir si une version internationale permettra aux Français un support complet de la 4G.

En attendant, les prix annoncés sont dans la veine habituelle de ce que Xiaomi peut nous offrir comme excellent rapport/qualité prix. Les prix en euros donnent donc la version 32 Go à 280 € et la version pro de 128 Go à 375 €.

IMG_20160224_104345 (1)

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés