LG investit massivement dans les écrans OLED avec la construction d'une nouvelle usine en 2018, sur fond de rumeur autour de l'évolution de l'iPhone.

L’entreprise sud-coréenne LG Electronics est plus que jamais engagée dans la production d’écrans OLED, en témoigne l’investissement majeur — 1,5 milliard d’euros — qu’elle va réaliser dans les prochaines années. En effet, le groupe a annoncé vendredi la construction d’une nouvelle usine d’écrans à diodes organiques électroluminescents (OLED). Selon LG, les premiers produits sortiront au cours du premier semestre 2018.

LG annonce un investissement historique dans les écrans OLED.

Pour la firme asiatique, il s’agit d’un « investissement historique » qui fera de cette nouvelle usine « le centre mondial de l’industrie OLED ». Il est vrai que LG s’intéresse depuis 2008 à cette technologie, et fait souvent la démonstration de ses avancées dans les salons high-tech : écran flexible pour les mobiles, écran d’une finesse inférieure au millimètre, écran souple pour téléviseur, écran recto-verso en 4K et ainsi de suite.

La bascule vers la technologie OLED s’est accentuée en octobre 2014 quand LG a annoncé l’arrêt de la production des TV à écran plasma (comme de nombreux autres fabricants, dont Sony, Panasonic, Pioneer et Hitachi) pour focaliser toute son attention sur les écrans LED et OLED. À l’époque, l’une des raisons avancées par LG pour justifier l’arrêt des TV à écran plasma était la difficulté d’approvisionnement de certains matériaux.

À l’heure actuelle, LG met l’accent sur les écrans LCD. Mais l’intérêt de plus en plus fort de l’entreprise marque pour la technologie OLED, et au regard des montants en jeu, laisse à penser qu’elle se prépare à se détacher des écrans à cristaux liquides pour se réorienter vers les diodes organiques électroluminescents. Et ce changement de cap tomberait au bon moment, à en croire la presse japonaise.

L’iPhone bientôt équipé d’OLED ?

Le quotidien économique Nikkei signale en effet que l’entreprise américaine Apple compte faire appel à des écrans OLED à l’avenir pour équiper les prochaines générations de ses smartphones. La firme de Cupertino aurait l’intention de faire cette transition autour de 2018, ce qui coïncide avec la date prévue par LG pour mettre en route sa nouvelle usine. Est-ce une action concertée entre les deux groupes ou un total hasard ? LG, tout comme Samsung et Japan Display, est l’un des principaux fournisseurs d’Apple au niveau des écrans. Si le rôle exact du groupe sud-coréen est assez flou dans la stratégie de l’entreprise américaine, celui-ci fabriquerait de nombreux écrans pour l’iPhone, l’iPad, le Mac et même l’Apple Watch. Il ne serait donc pas surprenant de voir ces deux sociétés poursuivre leur partenariat au niveau des écrans OLED.

En tout cas, les informations rapportées par le Nikkei ne sont pas passées inaperçues. ZDNet signale que les fabricants japonais d’écrans LCD Japan Display et Sharp ont connu un moment très difficile à la bourse de Tokyo, avec un cours chutant entre 6,5 et 7,5 %. À l’inverse, les industriels construisant des écrans OLED ont connu une hausse du cours, comme Hodogaya Chemical (+ 27,62 %) et Ulvac (+ 6,45 %).

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés