L’éventualité de voir un jour des voitures 100 % électriques conçues, en partie, par Sony a pris de l’épaisseur. La multinationale s’est rapprochée de Honda pour lancer un premier modèle dès 2025.

Janvier 2020, CES : Sony dévoile… une voiture 100 % électrique. À l’époque, on y voit un immense laboratoire pour mettre en avant des technologies maîtrisées par l’entreprise (en termes d’infodivertissement et de capteurs pour les aides à la conduite). Deux ans plus tard, l’entreprise récidive avec un deuxième prototype : un SUV (Vision-S02) après une berline (Vision-S). Aujourd’hui, grâce à un partenariat avec Honda, l’éventualité de voir ces deux modèles un jour sur nos routes a pris de l’épaisseur.

Dans un communiqué publié le 4 mars 2022, Sony et Honda officialisent un partenariat stratégique pour « créer une nouvelle ère pour la mobilité et les services liés à la mobilité ». L’idée est de lancer une nouvelle structure, via une joint-venture, avec l’objectif assumé de développer et vendre des voitures 100 % électriques sous une marque encore inconnue.

sony
Sony Vision-S 02. // Source : Sony

Sony annonce vouloir vendre des voitures le jour où Gran Turismo 7 sort

Si l’horizon paraît lointain pour voir débarquer des voitures siglées Sony x Honda, le plan est en réalité à court terme : l’entreprise co-créée pourrait être établie cette année, et un premier modèle serait vendu à partir de 2025. Cela paraît très ambitieux quand on connait la difficulté du marché automobile et les exigences à prendre en compte (en termes de production et de logistique). Mais c’est justement là où intervient Honda, qui est déjà un acteur automobile (et qui commercialise une voiture électrique, la Honda e). On ajoutera en prime que les deux premiers prototypes de Sony sont déjà prêts et peuvent éventuellement être adaptés pour un usage public.

Concrètement, la joint-venture profiterait du savoir-faire des deux géants pour accélérer son développement :

  • Honda s’occuperait de produire la première voiture dans ses usines ;
  • Sony développerait une plateforme de services.

Bref, le mariage semble de raison : d’un côté, Honda fournit son héritage, de l’autre, Sony apporte son expertise dans les technologies désormais intégrées aux voitures (capteurs, télécommunication, divertissements).

Pour l’anecdote : Sony officialise son entrée sur le marché automobile le jour même où sa division PlayStation lance la simulation Gran Turismo 7 sur PlayStation 4 et PlayStation 5. Une pure coïncidence ?