Tesla est contraint de désactiver la fonctionnalité Boombox sur près de 600 000 véhicules aux États-Unis. Cette fonction permet à la voiture, même en marche, de diffuser du son à l’extérieur qui, selon l’autorité de sécurité routière américaine, pourrait mettre en danger les piétons.

Tesla vient d’être à nouveau alpagué par la NHTSA, l’agence fédérale américaine des États-Unis chargée de la sécurité routière, et cette fois, c’est pour une histoire de gros son. Dans un communiqué publié le 9 février, l’agence a émis un rappel de nombreuses voitures Tesla aux États-Unis (Model 3, S X et Y) pour « éviter les risques de collision avec des piétons ». Tesla l’a accepté.

Comme c’est parfois le cas avec les « rappels » de véhicules, il s’agit en fait d’une modification logicielle : les 578 607 propriétaires ne seront pas obligés de rapporter leur Tesla au garage, mais de faire une mise à jour software pour que les modifications soient prises en compte.

boombox tesla
L’interface Boombox dans une Tesla. Source : Youtube/Everyday Tesla

Les bruitages émis peuvent perturber les piétons

Ce qui est reproché à Tesla tient en une phrase : « La fonction Boombox permet de faire entendre des sons par un haut-parleur extérieur pendant que la voiture roule, ce qui risque de recouvrir le Système d’Avertissement des Piétons (Pedestrian Warning System) », peut-on lire.

Une voiture électrique en approche est censé émettre un son spécifique afin de pouvoir être identifiée par les piétons : il s’agit du fameux PWS. Le risque pointé par la NHTSA serait que le système Boombox de Tesla (qui peut être customisé) empêche le Pedestrian Warning System d’être pleinement audible, et donc de fonctionner en accord avec les standards obligatoires américains. L’agence américaine a toutefois admis que la décision pouvait être paradoxale, vu que le mode Boombox de Tesla permettait à priori de rendre la voiture plus bruyante, donc plus remarquable, mais le problème de mise en conformité avec les règles en vigueur restait le même.

En France, la fonction Boombox ne peut fonctionner qu’en mode « parking » et non en roulant. Mais outre-Atlantique, jusqu’ici, certains pouvaient rouler en l’activant — bien que le tableau de bord recommande de le faire « à l’arrêt ». Comme plusieurs gadgets que l’on trouve sur les véhicules Tesla, la Boombox n’est pas indispensable à la conduite. Elle permet juste à un conducteur ou une conductrice d’émettre des sons spécifiques avec sa voiture, à l’intérieur et à l’extérieur.

On ne compte plus les vidéos YouTube de particuliers qui testent ce mode en roulant, comme cette internaute qui s’amuse à filmer les réactions des conducteurs aux alentours, lorsqu’elle s’approche d’eux en diffusant différentes musiques de films.

Le mode Boombox de Tesla existe depuis fin décembre 2020, soulevant presque immédiatement les interrogations de la NHTSA, apprend-on sur Teslarati.com. Après près d’un an de discussions entre les deux parties, le fabricant de véhicules électriques a décidé de « rappelé » les 578 000 véhicules afin d’interdire la fonction Boombox en mode conduite, neutre ou « reverse ».