Une vingtaine de kilomètres d’autonomie en plus sur Peugeot e-208 et e-2008, ainsi que sur DS 3 Crossback, cela peut sembler anecdotique, mais ce n’est pas négligeable pour les clients de ces modèles à vocation urbaine.

7 à 8 % d’autonomie en plus quand on dispose d’une petite batterie de 50 kWh, c’est toujours bon à prendre. Mais avant de donner de fausses joies aux possesseurs actuels de Peugeot e-208, Peugeot e-2008 et DS 3 Crossback E-tense, il nous faut préciser que ce gain d’autonomie ne concerne que les nouveaux modèles produits à partir de maintenant.

Si certaines marques ont pu faire gagner de l’autonomie grâce à des mises à jour logicielles, ce n’est pas le cas ici, il s’agit de modifications matérielles au niveau de la pompe à chaleur, du rapport de transmission et du choix des pneumatiques.

DS 3 Crossback E-Tense // Source : DS

En quoi consistent ces améliorations ?

Le changement au niveau du choix des pneumatiques pour la monte d’origine est probablement la seule évolution accessible à tous les possesseurs actuels de ces modèles. Vous pourrez profiter du renouvellement de vos pneus pour choisir des pneumatiques plus efficients. En optant pour des pneus classés « A+ » (comme les Continental EcoContact 6 Q), les voitures électriques profitent d’une résistance au roulement plus favorable, ce qui se traduit par quelques kilowattheures de consommation en moins.

La première évolution mécanique concerne un nouveau rapport de démultiplication du réducteur. Si vous n’êtes pas branché technique, cela signifie que grâce à cette évolution, les consommations à plus haute vitesse (sur route et autoroute) seront mieux optimisées, offrant donc quelques kilomètres d’autonomie en plus.

Enfin, le travail sur la pompe à chaleur installée de série doit permettre de faire baisser les ressources énergétiques nécessaires à son fonctionnement. La pompe à chaleur est couplée à un capteur d’hygrométrie pour améliorer l’efficacité des fonctions de chauffage, mais aussi de climatisation. Une efficacité qui sera d’autant plus visible par les utilisateurs lors des périodes hivernales avec des températures proches de 0° C.

Peugeot E-208 et E-2008 // Source : Peugeot

Pour quel gain ?

Sur l’homologation en cycle mixte (WLTP), l’autonomie augmente d’une vingtaine de kilomètres :

  • + 22 km pour la Peugeot e-208, qui proposera désormais jusqu’à 362 km d’autonomie,
  • + 25 km pour Peugeot e-2008, qui affiche désormais jusqu’à 345 km d’autonomie,
  • + 21 km pour DS 3 Crossback, qui offre jusqu’à 341 km d’autonomie.

Peugeot précise que sur une utilisation purement urbaine et plus spécifiquement en condition hivernale, la différence pourrait aller jusqu’à 40 km d’autonomie supplémentaires.

Autonomie et consommation e-208 // Source : Peugeot

DS et Peugeot ont donc communiqué à quelques heures d’intervalle sur ces autonomies étendues, pourtant Citroën, dont les modèles reposent sur la même plateforme et technologie, ne l’a pas encore fait. Il serait quand même surprenant que la Citroën ë-C4 ne profite pas également de ces évolutions mécaniques, et donc de ce gain d’autonomie. Surtout que la ë-C4 était jusqu’à présent le modèle électrique du groupe qui offrait la meilleure autonomie avec 350 km (wltp).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo