Plusieurs modèles de BMW ne pourront pas être livrés avec un écran tactile. Le constructeur allemand est, lui aussi, victime de la pénurie de composants.

La pénurie de composants, et notamment de semi-conducteurs, touche des secteurs bien au-delà de l’informatique. Nous expliquions en juin 2021 pourquoi cette crise devrait préoccuper tout le monde et plus l’automne, plus ses effets se font sentir. Des satellites cloués au sol aux iPad, toutes les branches de l’industrie semblent aujourd’hui touchées. Et le constructeur automobile BMW confirme fin novembre 2021 qu’il en fait les frais.

Le forum Bimmerferst, où se retrouvent en ligne les fans de la marque, avait été le premier à remarquer que certains modèles très populaires n’auraient plus d’écran tactile. La marque allemande a ensuite confirmé l’information au média Edmunds : « Cette mesure est le résultat des soucis que connaît toute l’industrie et qui affectent les constructeurs automobiles dans le monde entier. Ces soucis nous conduisent à limiter la disponibilité de fonctionnalités ou d’options  ». Elle n’a pas donné de détail sur le retour de l’écran tactile et de certaines fonctionnalités.

Écran, options de conduite : ce que la pénurie retire aux BMW

Pour les personnes qui souhaitent acquérir une BMW, il faudra faire avec. Les modèles concernés sont nombreux :

Dans l’habitacle, l’écran tactile de BMW est remplacé par un écran traditionnel qui se contrôle avec la commande iDrive, sorte de molette physique entre le conducteur et le passager. BMW a doublé ces contrôles dans ses derniers véhicules par un classique écran tactile, plus proche des usages modernes. Le constructeur va donc faire machine arrière pour quelque temps et revenir à un contrôle mécanique de l’infodivertissement et des réglages de l’habitacle. D’après le forum Bimmerferst, la notice fournie aux concessionnaires et magasins BMW garantit que tout le logiciel fonctionnera normalement, y compris la connexion à Android Auto et Apple CarPlay. En compensation, BMW proposera une petite réduction du prix.

BMW iX // Source : BMW

Plus anecdotique, mais tout de même préoccupant venant d’un tel géant de l’automobile : une option liée à l’assistance pour se garer sera également enlevée. La fonctionnalité BMW Auto-Reverse a été conçue pour aider à la marche arrière : elle retient jusqu’à 50 mètres de parcours fait en marche avant (jusqu’à 36 km/h) et les refait en marche arrière pendant que le conducteur joue avec l’accélérateur (jusqu’à 10 km/h) et le frein. Cette option disparaît également sur les modèles concernés.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo