Tous les véhicule électrique avec charge rapide sont désormais compatibles avec l'abonnement Ionity offrant un tarif réduit sur les bornes de recharge éponymes. Les constructeurs membres du consortium Ionity étaient jusqu’à présent les seuls à pouvoir prétendre à un tarif préférentiel.

Le réseau de recharge de voiture électrique Ionity modifie son offre. Depuis le 1er octobre, toutes les personnes possédant un véhicule électrique avec charge rapide peuvent, s’il elles le souhaitent, souscrire à l’abonnement Ionity donnant accès à un tarif de recharge réduit. Jusqu’à présent, seules les marques partenaires du consortium Ionity étaient compatibles avec cette offre mensuelle, nommée Ionity Passport.

Pour 17.99 €/mois avec un engagement sur 12 mois, tout propriétaire d’un véhicule électrique compatible — peu importe sa marque — peut désormais s’abonner à cette offre Ionity et bénéficier d’un tarif de recharge fixé à 0.35 €/min au lieu de 0.79 €/min (sans abonnement) sur le réseau de stations de recharge éponyme. Cet abonnement est disponible directement depuis l’application Ionity (sur iPhone ou Android)

Recharge sur borne Ionity // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

La tarification des partenaires Ionity

Jusqu’à maintenant, pour pouvoir profiter d’un tarif préférentiel lors des recharges Ionity sur autoroute, et ne pas s’acquitter du tarif de 0.79 €/min, il fallait posséder un modèle de l’une de ces 10 marques : Audi, BMW, Ford, Hyundai, Kia, Mercedes-Benz, Mini, Porsche, Skoda, Volkswagen.

A noter que les constructeurs partenaires peuvent faire bénéficier leurs clients des tarifs suivants :

  • 0.29 €/min pour Hyundai, Kia et Mercedes
  • 0.30 €/min pour BMW, Mini, Skoda, VW
  • 0.31 €/min pour Audi et Ford
  • 0.33 €/min pour Porsche

Ces tarifs sont valables avec l’utilisation de la carte de recharge du constructeur concerné. Chez tous les constructeurs, cette carte est offerte à minima la première année (et jusqu’à 3 ans chez Porsche). Ensuite, les formules d’abonnement varient en fonction des constructeurs et de plusieurs options. Il faut compter généralement entre 13 et 17.99 €/mois pour bénéficier de ce tarif réduit sur les charges rapides Ionity.

Station Ionity // Source : Ionity

Une offre plus homogène

L’ouverture de l’abonnement Ionity à d’autres constructeurs redistribue les cartes de la recharge rapide. Elle sert bien sûr aussi Ionity qui a intérêt à fidéliser sa clientèle, alors que d’autres opérateurs de recharge rapide se développent. On peut citer Total Energies, mais aussi Fastned qui s’apprête à débarquer en France (et est déjà implanté aux Pays-Bas, en Belgique et  en Allemagne), ou Tesla qui pourrait prochainement ouvrir son réseau de superchargeurs aux autres concurrents.

Une bonne nouvelle pour les possesseurs de véhicules des groupes Stellantis, Renault, Jaguar-Land Rover, Volvo, Tesla qui disposent de capacités de charge rapide, mais également pour toutes les nouvelles marques comme MG, Aiways et autres nouveaux entrants sur le marché européen.

Pour rentabiliser l’abonnement mensuel, l’offre s’adresse essentiellement aux gros rouleurs qui empruntent régulièrement l’autoroute, et peuvent avoir besoin de recharges rapides (supérieures à 50 kW) sur leur trajet.

Un maillage qui se développe sur le territoire

Les deux premières stations Ionity sont apparues en France, en 2018. Depuis l’opérateur a multiplié les ouvertures de stations de recharge pour proposer désormais plus de 73 stations en France, dont 330 bornes jusqu’à 350 kW (chiffre de février 2021).

Carte d’implantation des stations Ionity // Source : Ionity

Désormais, 370 stations de recharge sont présentes en Europe et 41 nouvelles stations en cours de construction. À titre de comparaison, Tesla dispose en France de plus de 100 stations de supercharge et plus de 1 000 bornes de type superchargeur. Sa couverture en Europe dépasse les 600 stations dans 27 pays différents.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo