Les bornes Ionity sont une avancée majeure dans l’infrastructure de recharge rapide sur le territoire européen. Ce réseau de super chargeurs s’impose même comme le leader de la recharge pour les voitures électriques en Europe. Ses stations sont ouvertes à tous, quelle que soit la marque du véhicule.

Le réseau Ionity, tout le monde en parle, mais de quoi s’agit-il concrètement ? C’est une question que se posent de nombreux propriétaires de véhicules électriques. En quelques années, les bornes Ionity ont révolutionné la recharge des véhicules électriques avec des caractéristiques innovantes.

Offrant une capacité de recharge allant jusqu’à 350 kW, le réseau Ionity met à disposition des propriétaires une puissance de charge très efficace. Avec ce réseau de super chargeurs, fini les longues attentes, les conducteurs peuvent reprendre la route en un temps record.

Comment accéder aux bornes Ionity ?

La force des stations Ionity réside dans leur compatibilité avec différentes marques de véhicules électriques. Le réseau permet aux propriétaires de véhicules électriques de se charger grâce au standard européen : le Combined Charging System (CCS). Cela, quelle que soit la marque de leur voiture. Les bornes permettent de répondre aux besoins de tous les conducteurs. Chaque station est dotée d’un port dit « tri-standard », et comprend un câble Combo CCS, un CHAdeMO, et un Type 2 pour la recharge en courant alternatif (AC).

BMW i4 en charge ionity // Source : BMW
BMW i4 en charge Ionity. // Source : BMW

Pas besoin d’utiliser son propre câble pour se recharger. Le câble est directement inclus. Généralement, les stations Ionity proposent au minimum 4 bornes.

Quelle application pour Ionity ?

La connectivité du réseau est aussi un argument de taille. Les utilisateurs peuvent suivre en temps réel l’état de la recharge de leur véhicule depuis une application mobile dédiée, disponible sur Android et iOS.

Ils peuvent aussi vérifier la disponibilité des bornes, planifier leurs trajets en fonction des points de recharge Ionity et effectuer les paiements directement depuis leur téléphone. L’expérience de recharge est à la fois transparente et pratique. Se charger chez Ionity, c’est un peu comme choisir Apple quand on cherche un ordinateur portable. L’expérience utilisateur est pensée pour être optimale.

À l’image des deux stations géantes (32 bornes de recharge) ouvertes en février 2023 sur l’A7, entre Montélimar et Avignon, le réseau Ionity est géographiquement bien placé : le long des autoroutes et des routes les plus fréquentées. Aussi, les bornes sont facilement accessibles et tout est fait pour que le temps d’attente soit le plus court possible.

Dernier point, les écrans tactiles sont particulièrement intuitifs et les instructions vocales permettent aux utilisateurs d’être guidés tout au long du processus de recharge.

Pourquoi Ionity est si cher ?

C’est vrai, la recharge Ionity est souvent considérée comme étant chère. Il convient de regarder en détail pour y voir plus clair. Niveau tarif, il y a plusieurs options. Le paiement de la recharge sur les bornes rapides peut s’effectuer de différentes manières. Si vous n’avez ni carte, ni abonnement (c’est le cas pour environ 15 % des utilisateurs), il est tout de même possible de scanner un QR code sur la borne pour accéder à une solution de paiement.

Recharge sur borne Ionity  // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Recharge sur borne Ionity. // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Selon la marque du véhicule, il est aussi possible de bénéficier de tarifs avantageux. Depuis juillet 2022, Ionity a basculé sur un tarif au kWh. Sans abonnement, il faut compter 0,39 euro/kWh avec les bornes génériques en 50 kW et 0,69 euro/kWh sur les bornes en 350 kW. Ce n’est effectivement pas donné. Ionity reste l’un des fournisseurs les plus chers du marché.

Cet été 2023, le réseau fait un effort et ajuste les conditions de son tarif d’abonnement avec le « Ionity Passport ». Pour les nouveaux contrats signés après le 6 juin 2023, le tarif mensuel passe de 17,99 euros à 11,99 euros. Le prix du kWh facturé est inférieur de 0,20 euro au tarif sans abonnement. Point important : contrairement à Tesla, Ionity ne facture pas les minutes durant lesquelles les véhicules restent branchés une fois le chargement terminé.

Si l’on compare avec la concurrence, Lidl est très bien placé avec un tarif à 0,40 euro/kWh, Electra est à 0,49 euro/kWh, Fastned à 0,59 euro/kWh. Ionity (sans abonnement) est à 0,69 €/kWh ou 0,49 euro/kWh avec l’abonnement à 11,99 euros/mois). Enfin, Tesla propose également deux tarifs : 0,47 euro/kWh sans abonnement, ou 0,37 euro/kWh avec un abonnement à 12,99 euros/mois.

Où se trouvent les bornes Ionity ?

Le réseau de bornes Ionity se déploie partout à travers l’Europe, à l’initiative de plusieurs grands constructeurs allemands (BMW, Audi, Porsche, Mercedes, Volkswagen), mais pas seulement (Ford, Kia, Hyundai). De l’Allemagne à la France, en passant par le Royaume-Uni et les Pays-Bas, les bornes Ionity permettent aux conducteurs de véhicules électriques de disposer d’une infrastructure de plus en plus sophistiquée.

Pour renforcer sa présence, Ionity a également tissé des partenariats stratégiques avec quelques constructeurs automobiles tels que BMW, Daimler, Ford ou encore le Groupe Volkswagen. Cette collaboration permet de combiner les ressources et l’expertise des constructeurs avec le réseau de bornes de recharge Ionity. Les résultats sont là : une expansion rapide du réseau et une accessibilité accrue des bornes de recharge rapide pour les conducteurs de véhicules électriques.

Ionity ne se limite pas à l’Europe. La société a annoncé son intention de s’étendre à d’autres régions, notamment en Asie et en Amérique du Nord. Cette expansion vise à répondre à la demande croissante de recharge rapide dans le monde entier et à soutenir la transition vers la mobilité électrique à l’échelle mondiale.

map-ionity-2023
Carte des stations de charge Ionity en juillet 2023. // Source : Ionity

La France compte aujourd’hui 128 stations de recharge Ionity. Au total, le pays compte 672 points de recharge actifs. Une dizaine d’autres stations sont également en cours de construction. On compte, par exemple, de nombreux parcs de recharge, avec jusqu’à 18 points de charge, le long de l’autoroute du soleil ou le long de la côte méditerranéenne, de Nice à Marseille.

Le consortium de constructeurs automobiles derrière Ionity se dit « à la recherche de nouveaux partenariats complémentaires avec divers propriétaires fonciers, notamment sur des zones commerciales, des hôtels et des municipalités ». Le déploiement des infrastructures de recharge rapide n’est donc pas près de s’arrêter.

Quel est l’impact du réseau Ionity sur l’électromobilité ?

Les bornes Ionity jouent un rôle crucial dans la transition vers une mobilité électrique plus durable. Grâce à leur infrastructure de recharge rapide, elles contribuent à éliminer l’un des principaux freins à l’adoption des véhicules électriques : l’anxiété liée à l’autonomie. Avec un tel réseau, les trajets longue distance ne sont plus un problème.

Une étude réalisée par ElementEnergy montre que près de 70 % des 14 000 personnes interrogées dans sept pays européens préféreraient conduire une voiture électrique plutôt qu’une thermique « si l’accès à l’infrastructure de recharge était facile ». Avec ses 2 400 points de recharge dans 24 pays européens, Ionity contribue à cette grande révolution.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.