Tesla a amélioré son assistance pour le parking automatique. Les nouvelles Model S peuvent désormais se garer seules, sans obstacles pour se repérer, grâce aux caméras.

Tesla a récemment pris la décision de supprimer les radars de ses voitures, estimant que toutes les données emmagasinées par son Autopilot sont suffisantes pour miser uniquement sur des caméras (et des capteurs ultrasoniques). Par conséquent, de plus en plus de fonctionnalités vont évoluer pour tirer profit de cette évolution. Comme l’explique Electrek dans un article publié le 10 août, les nouvelles Model S peuvent désormais s’appuyer sur les caméras pour se garer seules.

Le hacker connu sous le pseudo Green a pu tester cette fonctionnalité sur une ancienne Model S (grâce à quelques modifications). Dans un tweet vidéo diffusé le 10 août, on peut voir l’assistance en action, avec un rangement en marche arrière parfaitement géré par l’Autopilot. Certains trouveront que la vitesse est un peu faible, mais, au moins, la voiture est parfaitement centrée sur sa place. « C’est basé sur les caméras (contrairement à l’assistance avec les capteurs ultrasoniques), donc elle peut utiliser le marquage au sol et centrer un peu mieux la voiture  », note l’intéressé. 

Qu’apporte la technologie Vision pour se garer avec une Tesla ?

Les voitures Tesla étaient déjà capables de se garer seules. Néanmoins, les capteurs ultrasoniques imposaient une limite : le véhicule a besoin d’obstacles auxquels se référer pour se repérer et bouger en adéquation. En clair, il faut d’autres voitures pour que la Tesla puisse se garer entre elles. La technologie Vision vient donc combler un vide, souligne Green : « L’avantage évident est que vous n’avez plus besoin d’être garé entre d’autres voitures (ce qui rend l’expérience encore plus effrayante). » À noter que la Tesla choisit elle-même son emplacement.

Cette évolution peut sembler accessoire — il est relativement simple de se garer soi-même sur un parking vide. Elle met cependant en exergue les performances de la technologie, aujourd’hui capable de lire les marquages au sol sans problème afin de garer correctement une voiture sur une place dédiée. Pour Tesla, il s’agit d’une belle vitrine pour justifier son choix d’en finir avec les radars, même si les premiers retours étaient déjà très positifs. Comme avec les autres technologies basées sur une intelligence artificielle, les performances devraient du reste continuer de s’améliorer avec le temps.

Caméras des voitures Tesla // Source : Tesla

Seul hic aux yeux de Green ? Cette fonctionnalité de parking automatique basée sur les caméras n’est pour le moment proposée qu’aux propriétaires d’une nouvelle Model S. « Comme cela fonctionne parfaitement sur toutes les plateformes, je ne comprends pas pourquoi Tesla a décidé de limiter cette fonctionnalité à la nouvelle Model S », déplore-t-il. Sur ce point, Electrek estime que le constructeur finira par la proposer aux propriétaires d’un pack Autopilot, avec un déploiement progressif. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo