Un problème de perte de puissance a été identifié sur la Taycan, première voiture 100 % électrique de Porsche. Les propriétaires vont devoir passer par leur concession pour installer une mise à jour.

Comme d’autres acteurs du marché des voitures 100 % électriques, Porsche est contraint d’organiser une vaste campagne de rappel. Après une indiscrétion signée Bloomberg, le constructeur a officialisé la mauvaise nouvelle dans un communiqué publié le 2 juillet. Il y est stipulé que plus de 43 000 Taycan doivent être rappelées. La variante Cross Turismo est également concernée.

Cela représente un volume très important, voire quasiment tous les véhicules en circulation, vu que la voiture s’est vendue à environ 20 000 unités en 2020, et 9 000 exemplaires durant le premier trimestre de l’année 2021. Elle devrait atteindre les 40 000 unités produites chaque année.

La nature du problème est clairement identifiée : sans prévenir, la Taycan peut soudainement perdre de la puissance. « Une mise à jour sera installée dans l’atelier  », précise Porsche (cette réparation logicielle est bien évidemment gratuite). Les modèles en cours de production ne sont pas affectés par ce bug technique. «  Les propriétaires d’une voiture concernée peuvent continuer à l’utiliser et seront contactés directement par Porsche », ajoute la firme. 

Porsche Taycan // Source : Porsche (pour Numerama)

Un petit grain de sable pour Porsche

Porsche répond finalement à une enquête lancée par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) le 17 mai. Après avoir été alertée par neuf plaintes, l’agence fédérale chargée de la sécurité routière aux États-Unis s’est penché sur ce souci de perte de puissance de la Porsche Taycan. «  Six plaignants ont indiqué l’impossibilité de redémarrer le véhicule après avoir perdu la puissance  », peut-on lire dans la note qui concernait déjà plus de 12 000 Taycan. Aucun accident n’a été déploré à ce jour. 

Assumant le problème, Porsche préfère ne prendre aucun risque. Selon les informations d’Electrek, il n’y aurait pourtant que 1 000 à 3 000 voitures qui seraient susceptibles de subir cette soudaine perte de puissance. À noter quand même que les propriétaires seront forcés de se rendre en concession, alors que la mise à jour aurait très bien pu être déployée en restant chez soi. Il ne faut pas s’en étonner : si la Taycan peut bel et bien être mise à jour à distance, ce n’est pas le cas pour les modifications les plus importantes.

« Le système OTA est déjà utilisé pour les mises à jour à petite échelle. Cependant, pour les plus importantes, un grand nombre de données est transféré et la mise à jour doit être effectuée sans problème dans un Porsche Center équipé d’une large bande passante », pouvait-on lire à ce sujet dans une lettre partagée par un propriétaire sur LinkedIn. Pour Porsche, cela reste un moyen d’entretenir une relation privilégiée avec ses clients. 

Il s’agit à l’arrivée d’un petit contre-temps pour la Taycan, qui se vend très bien à en croire le dernier bilan financier de Porsche. Aux États-Unis, la popularité de la berline sportive 100 % électrique «  continue de progresser, avec des livraisons du premier semestre qui surpassent celles de l’année 2020 entière  ». La Taycan se vend déjà plus que la 911, icône de la marque.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo