On a repéré les premiers scooters Niu, floqués aux couleurs de Lime, dans les rues de la capitale. Il est possible dès à présent de les utiliser dans l'application de partage de deux-roues électriques.

Il n’y a plus uniquement City Scoot dans Paris : le concurrent Lime vient de lancer ses propres scooters électriques en libre service, a-t-on pu constater à la fois dans l’application et dans les rues de la capitale, ce 19 avril 2021. Cette nouvelle fonctionnalité de l’application de mobilité urbaine avait été annoncée en janvier dernier par l’entreprise.

Lime est, en premier lieu, une app de partage de trottinettes électriques. On a vu ces engins envahir les rues de grandes villes françaises à l’été 2018, alors qu’il n’y avait encore aucune régulation et que de nombreux acteurs avaient tenté de s’insérer sur le marché, le plus rapidement possible. Au point où on comptait près d’une dizaine d’app différentes en même temps, milieu 2019, à Paris. Ce n’est qu’en juillet 2020 que la mairie, après un appel d’offres, n’a plus autorisé que trois firmes à exercer dans ses rues : Lime, Dott et Tier.

Les trois modes de transport proposés par Lime (les vélos ne sont pas disponibles en France) // Source : Lime

Lime n’a pas fabriqué ses véhicules : il s’agit de scooter de la marque Niu, le constructeur chinois leader sur le segment. Le modèle est un Niu N1S Sharing, un modèle marketé spécifiquement pour les entreprises de partage de deux-roues en libre service, comme on peut le voir sur le site officiel de la marque. Il est un équivalent 50cc qui est bridé à 45 km/h.

Pour commencer, Lime devrait déployer 1 000 scooters dans Paris, mais ce lundi 19 avril, il n’y en avait pour l’instant qu’une poignée disséminée dans la ville.

Les scooters Niu Sharing // Source : Niu

Il y a 18 mois, l’autre entreprise de scooters électriques en libre-service, COUP, avait discontinué son service en France, laissant CityScoot le seul opérateur sur le marché (à part Troopy, qui propose des 3 roues, moins grand public). Lime viendrait donc s’insérer là où les clients sont en demande, avec des scooters dont la qualité est plutôt reconnue.

Comment utiliser un scooter électrique Lime

Pour réserver et conduire un scooter Lime, rien de bien compliqué : l’application fonctionne comme pour louer une trottinette électrique, mais il faut y ajouter un permis de conduire en règle. En effet, pour conduire un scooter, même équivalent 50, il faut avoir au moins un BSR, ou alors avoir son permis B voiture. Il faut aussi avoir plus de 18 ans.

Il faut alors scanner son permis de conduire avec l’application, qui mettra au maximum 24h à contrôler sa validité. Ensuite, il n’y a plus qu’à réserver le scooter, le déverrouiller lorsque vous arrivez à proximité, et vous lancer.

Petit détail par rapport aux concurrents : le casque du scooter Lime est gardé dans un top-case et non dans le coffre du véhicule, ce qui peut être moins sécurisé dans des villes comme Paris, où les top-case restent rarement intacts très longtemps…

L’app Lime avec la fonction scooter

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo