Les trottinettes en libre-service LimeBike débarquent à Paris. Nous les avons testées.

C’est le vendredi 22 juin 2018 que la France accueille son premier service de location de trottinette en libre service, nommé LimeBike. Nous avions rencontré cette entreprise américaine au Mobile World Congress de Barcelone et nous étions dans la confidence d’un lancement imminent dans la capitale. Mais plutôt que les vélos, qu’ils maîtrisent dans plusieurs villes, LimeBike a choisi les trottinettes électriques pour arpenter les routes parisiennes. Nous les avons testées.

Application et paiement

Le premier contact avec LimeBike, c’est l’application mobile. Elle vous permet de géolocaliser une trottinette autour de vous et donne quelques conseils simples (et pas toujours légaux) sur la conduite de trottinette en ville. Ne pensez pas qu’il n’y a qu’une trottinette dans une zone indiquée : cliquer sur un gros point permet de zoomer sur la carte et de voir apparaître quelques dizaines de véhicules. Contrairement à un service comme Cityscoot pour les scooters, vous ne pouvez pas réserver une trottinette : vous devez rejoindre le véhicule et tant pis s’il a été loué pendant votre trajet.

Une fois devant la trottinette, nous avons affaire à l’expérience de location la plus efficace possible. LimeBike ne vous demande pas de créer de compte, simplement de vérifier votre numéro de téléphone. Une fois que c’est fait, vous scannez le QR Code de la trottinette avec l’application, vous validez le paiement — avec Apple Pay, c’est encore plus simple — et c’est fini. En 10 secondes chrono, vous pouvez rouler et vous n’avez eu à sortir aucun papier, à créer aucun compte. Comptez 1 € pour déverrouiller l’appareil puis 15 centimes d’euro par minute. 

Sur la route

Les LimeBike

La trottinette est bien plus grosse que ce qu’on imaginait de prime abord. On est clairement une gamme au-dessus des M365 de Xiaomi — on pensait d’ailleurs que ce modèle, souvent utilisé par les entreprises qui proposent ce type de service — serait utilisé. On a donc affaire à un engin qui transpire la solidité, avec un très large espace pour mettre les pieds. Les commandes sont ultra simples : un frein à gauche, un accélérateur à droite, un écran au centre, un phare à l’avant. La trottinette a même une petite suspension sur la roue avant, mais cela ne rend pas la circulation sur les pavés parfaitement agréable pour autant.

En mouvement, elle se comporte plutôt bien. L’accélération est très douce — vous ne partez pas en avant à toute berzingue –, ce qui la rend adaptée aux débutants ou aux curieux. Pour plus de patate, il faudra passer son chemin. On monte alors tranquillement aux 25 km/h évoqués, sans jamais être surpris par le comportement de l’engin. En clair, c’est un modèle grand public bien choisi. Nous n’avons pas eu l’occasion, malheureusement, de l’éprouver sur des côtes.

Une fois le trajet terminé, vous reposez la trottinette dans un coin — sans gêner ni les passants, ni les vélos, ni les voitures — et vous appuyez sur « Terminer la course » dans votre application. Et c’est tout. Vous allez finalement avoir accès à un récapitulatif de vos courses et tout l’arsenal de viralité traditionnel, des codes de parrainage au partage de votre bilan carbone (écrit pour l’occasion carbonne parce que l’application a été traduite à la va-vite).

Reste qu’une fois la trottinette reposée, on se demande bien ce qui empêchera un vol ou un sabotage : la roue avant est grippée, mais roule tout de même et l’engin ne pèse pas grand-chose (vous pouvez la déplacer sans souci si elle gêne sur le trottoir par exemple, ce qui est une bonne chose). Aucune alarme ne se déclenche quand on la soulève, tout au plus remarque-t-on que la trottinette est géolocalisée par GPS. Ce n’est pas ça qui lui évitera un tour dans la Seine, malheureusement. Reste à espérer une poussée de respect pour ce nouvel arrivant.

En bref

Trottinette électrique LimeBike

Note indicative : 4/5

Avec ses trottinettes électriques en libre-service, LimeBike propose tout ce qu'on pourrait attendre d'une expérience du genre. Rapides à louer, efficaces et polyvalentes, les trottinettes LimeBike pourraient devenir un must-have de la mobilité individuelle en milieu urbain. 

Reste que le service dépendra beaucoup du respect des populations pour ces machines, et du respect des utilisateurs pour les autres occupants des voies de circulation. Une équation pas toujours simple à résoudre.

Top

  • Efficacité de la location
  • Véhicule robuste et agréable
  • Application bien faite...

Bof

  • ... mais mal traduite
  • Un peu cher
  • Elles vont finir dans la Seine

Partager sur les réseaux sociaux