Mini a mis tout ce qu'il pouvait dans son concept de monospace électrique, autonome et pensé pour le confort à bord. Il est certainement trop audacieux pour exister un jour.

Les constructeurs automobiles adorent imaginer à quoi pourraient ressembler les véhicules de demain. Mini, davantage connu pour ses voitures au design iconique (même sa première électrique ressemble à une thermique) s’est récemment prêté à l’exercice. Le 17 novembre, il a dévoilé un monospace autonome baptisé Vision Urbanaut, au look très futuriste. 

Mini ne cherche pas à se concentrer sur le plaisir au volant et la conduite avec son prototype intrigant. La firme préfère mettre l’accent sur l’habitabilité avec un travail sur l’espace et les interactions qui en découlent. À tel point qu’elle imagine trois expériences différentes à bord : « Chill », « Wanderlust » et « Vibe ». Bien évidemment, ce prototype ne verra jamais le jour mais préfigure des fonctionnalités qui pourraient être développées, sinon explorées, plus tard.

MINI Vision Urbanaut // Source : Mini

Mini s’essaie au van électrique et très cher

Quand on parcourt le communiqué décrivant le Vision Urbanaut, on peut constater à quel point il ne ressemble en rien aux véhicules que nous connaissons aujourd’hui. Tableau de bord capable de se transformer en banquette, pare-brise permettant d’avoir un balcon sur rue, habitacle pensé comme un salon avec petite table et plante pour l’atmosphère cosy, écran circulaire installé au centre façon miroir, fonctionnalités à gérer par l’intermédiaire d’un jeton à poser sur la table… On retrouvera peut-être certains de ces éléments dans quelques années. En attendant, ils constituent des pistes plus ou moins intéressantes à expérimenter.

Voilà comment Mini différencie ses trois expériences :

  • « Chill » : emphase sur le confort pour se relaxer ou travailler plus sereinement ;
  • « Wanderlust » : concentration sur la conduite, qu’elle soit autonome ou non ;
  • « Vibe » : focalisation sur l’espace à bord, pour partager des moments avec son entourage.
MINI Vision Urbanaut // Source : Mini

Le constructeur évoque aussi la possibilité de personnaliser son expérience avec la fonctionnalité baptisée « Mon moment MINI ». Elle permettrait de choisir un parfum, une lumière d’ambiance et un morceau de musique.

Esthétiquement, le Vision Urbanaut ne ressemble pas du tout aux autres Mini. Par exemple, les designers ont repensé les phares — certes toujours arrondis — et la calandre — plus imposante. Les lignes sont simplifiées au maximum tandis que l’on devine un immense pare-brise. Mini a également habillé son van de multiples lumières dans le but d’interagir avec l’environnement. Mêmes les jantes sont rétroéclairées.

MINI Vision Urbanaut // Source : Mini

Enfin, Mini se vante d’être ‘écoresponsable’, mentionnant l’utilisation de matériaux recyclés à la place du cuir et du chrome. Ce positionnement est toujours plus facile à assumer — et à matérialiser — quand le véhicule n’existe qu’au travers de jolis rendus en 3D.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo