Pour sa première voiture 100 % électrique, Mini dévoile une Cooper SE dont l'autonomie apparaît déjà un peu juste.

Le Groupe BMW avait donné rendez-vous le 9 juillet pour la présentation de la première Mini 100 % électrique de son histoire. La voiture, finalement baptisée Cooper SE, est détaillée comme prévu dans un communiqué. S’il y a de quoi apprécier la puissance du petit bolide, on reste assez déçu de l’autonomie : entre 235 et 270 kilomètres selon le cycle WLTP. Pour le coup, la Mini paie ses mensurations.

La Cooper SE rattrape ce défaut par son accélération : dotée d’une puissance équivalente à 184 chevaux, elle pourra avaler le 0 à 60 km/h en 3,9 secondes (7,3 secondes pour atteindre les 100 km/h). Sa vitesse maximale est limitée à 150 km/h, ce qui la confine à un usage résolument urbain (surtout avec cette autonomie).

Mini Cooper SE // Source : Groupe BMW

Un look très proche de la version thermique

Les ingénieurs n’ont pas cherché à révolutionner le look de leur icône. Esthétiquement, la Cooper SE ressemble à s’y méprendre à une équivalente thermique. On remarque quand même quelques différences, dans le sillage de la grille fermée qui trahit sa motorisation électrique. Le Groupe BMW est allé jusqu’à placer le port de recharge à l’endroit où l’on trouverait habituellement le bouchon du réservoir à essence. Une preuve que le constructeur ne tient pas à bouleverser son modèle légendaire.

En termes de conduite, la Mini Cooper SE — dont le moteur est installé à l’avant — mise sur l’agilité et son centre de gravité très bas. On pourra choisir quatre modes : standard, sport, éco et éco+. Les deux derniers cités permettront de gratter quelques kilomètres en supprimant/limitant certaines fonctionnalités qui consomment de l’énergie (exemple : la climatisation). Il sera également possible de choisir la puissance du frein régénératif en fonction des préférences et de l’envie — ou non — de n’utiliser qu’une seule pédale. À noter que Mini intègrera une pompe à chaleur pour offrir un peu plus d’autonomie.

La Mini Cooper SE n’acceptera pas plus de 50 kW pour la recharge rapide, promettant quand même de récupérer 80 % de la capacité de sa batterie en 35 minutes. Si vous prévoyez de partir en week-end, n’allez pas trop loin.

Mini Cooper SE // Source : Groupe BMW

Partager sur les réseaux sociaux