À la fois thermique et électrique, le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid promet le meilleur des deux énergies. L'occasion de découvrir comment fonctionne une motorisation hybride rechargeable.

Électrique au quotidien, thermique en cas de besoin, telle est en quelques mots la promesse d’une voiture hybride rechargeable. Cette technologie offre les avantages d’une motorisation électrique, notamment le confort et le silence avec zéro émission de CO2, sans les inconvénients, comme les recharges pour les longues distances ou le coût encore élevé des familiales 100 % électriques. Comment fonctionne une hybride rechargeable ? On vous l’explique simplement avec l’exemple du SUV Citroën C5 Aircross Hybrid, qui démocratise cette technologie sur son segment.

Comme son nom l’indique, une voiture hybride rechargeable est une voiture hybride qu’on peut brancher pour recharger sa batterie. Les anglophones emploient souvent l’expression plug-in hybrid, littéralement hybride branchable, plus explicite. À la différence d’une simple hybride, dont le moteur thermique complète ou relaie constamment le moteur électrique, pour diminuer, mais pas supprimer, la consommation de carburant et les émissions polluantes, une hybride rechargeable est pensée pour fonctionner à 100 % à l’électricité au quotidien, par exemple pour des trajets domicile-travail. Et à la différence d’une 100 % électrique, elle dispose d’un moteur thermique pour parcourir de grandes distances sans difficulté, en attendant que les bornes de recharge soient aussi rapides et répandues que les pompes à essence

Comment fonctionne l’hybride rechargeable

Concrètement, la chaîne de traction d’une voiture hybride rechargeable est constituée d’un moteur thermique, d’un moteur électrique pouvant aussi servir de générateur, d’une transmission capable de distribuer les différents flux d’énergie, et d’un calculateur orchestrant ces derniers.

Pour son SUV C5 Aircross Hybrid, Citroën a intégré le moteur-générateur électrique à la boîte de vitesses. Une solution à la fois élégante et économique, qui permet de proposer la technologie hybride rechargeable au plus grand nombre, au cœur du marché.

Plus précisément, un moteur électrique de 80 kW (soit 110 ch) est implanté entre un moteur essence de 180 ch et une boîte de vitesses automatique à 8 rapports. Et une batterie lithium-ion de 13,2 kWh prend place sous les sièges du rang 2 sans impacter la modularité et le volume de coffre de référence : entre 460 à 600 L (selon la position des 3 sièges individuels de la deuxième rangée).

Comme les autres véhicules hybrides rechargeables, le SUV C5 Aircross Hybrid propose plusieurs modes de traction :

  • En mode 100 % électrique, un embrayage intercalé entre le moteur thermique et le moteur électrique est débrayé afin que le moteur électrique entraine directement les roues via la boîte de vitesses. Il peut ainsi parcourir jusqu’à 55 km, selon la procédure de test WLTP, à une vitesse maximale de 135 km/h. Pas d’angoisse, le moteur thermique prend le relais automatiquement si on vient à bout de la batterie.
  • En mode hybride, la voiture fait systématiquement ses premiers tours de roue en 100 % électrique, car c’est la technologie la plus performante et la plus efficiente à très basse vitesse. Puis la voiture alterne ou combine automatiquement moteur électrique et thermique, de façon imperceptible, en fonction de la technologie la plus efficiente dans chaque situation ou du besoin momentané de surplus de puissance. Par exemple, la consommation d’un moteur électrique étant exponentielle, c’est essentiellement le moteur thermique qui est utilisé à haute vitesse. Mais l’électrique peut le compléter momentanément pour les reprises. Et inversement lorsque la voiture circule en électrique et qu’on accélère subitement. Ainsi, malgré une puissance cumulée de 225 ch et un couple cumulé de 360 Nm (320 Nm instantané en 100 % Electric), la consommation et les émissions de CO2 homologuées en cycle WLTP peuvent descendre à 1,4 L/100 km et à 32 g/km.
Le bouton Drive Mode permet de basculer facilement entre les modes de traction

Quel que soit le mode, une voiture hybride rechargeable comme le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid profite dès que possible de l’énergie cinétique, c’est-à-dire de son élan, pour recharger sa batterie. Lorsqu’on relève le pied de l’accélérateur, le moteur électrique devient ainsi un générateur électrique et remplit la fonction de frein moteur. Lorsqu’on actionne la pédale de frein, les freins conventionnels ne viennent qu’en complément du freinage régénératif, lorsqu’on freine fort ou pour marquer l’arrêt. Dans de nombreuses situations, le freinage régénératif suffit à ralentir le véhicule, sans intervention des freins conventionnels, donc sans usure ni émission de particules.

Le SUV C5 Aircross Hybrid propose d’ailleurs deux niveaux de freinage régénératif : un premier niveau équivalent à celui d’un frein moteur conventionnel, avec le levier de vitesse en position D (Drive), et un second, plus mordant, appelé mode B (Brake). Dans certaines conditions, ce dernier permet de gérer l’allure du véhicule en utilisant seulement la pédale d’accélérateur.

Le niveau de freinage régénératif se change depuis le levier de vitesse

En complément des modes de traction précités, le SUV hybride rechargeable de Citroën propose une fonction « eSave ». Celle-ci permet de maintenir une réserve d’électricité afin de rouler en électrique à destination. On peut choisir de conserver la charge maximale, ou bien suffisamment d’énergie pour parcourir 10 ou 20 km à l’électricité. Si le niveau de charge est inférieur au niveau nécessaire lorsqu’on enclenche la fonction eSave, le moteur thermique sert à la fois à propulser la voiture et à générer de l’électricité, quitte à augmenter momentanément la consommation. De quoi circuler ensuite sans bruit et sans pollution dans une zone de circulation partagée, par exemple, ou dans d’éventuelles futures zones interdites aux véhicules thermiques. Le SUV C5 Aircross Hybrid est d’ailleurs équipé d’un voyant bleu sous le rétroviseur central, visible depuis l’extérieur, indiquant lorsqu’il circule en mode 100 % électrique.

L’écran de contrôle de la fonctionnalité eSave

Comment recharger le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid

Une voiture hybride rechargeable s’utilise au quotidien comme une voiture 100 % électrique et nécessite à ce titre une solution de recharge. L’idéal est de disposer d’une borne de recharge à domicile ou au bureau, pour recharger la nuit ou pendant sa journée de travail, en 4 à 7 heures sur une prise domestique (de 8 à 14 ampères, soit 1,8 à 3,2 kilowatts à 230 volts). Autre solution encore plus rapide et compatible du SUV C5 Aircross Hybrid, la recharge sur une Wall Box 32 Ampères en moins de 2 heures (grâce au chargeur embarqué à 7,4 Kilowatts)

Citroën peut vous accompagner quelle que soit la solution retenue. Votre concessionnaire peut vous mettre en relation avec un installateur ou vous aider à exercer votre « droit à la prise », une directive européenne, pour faire installer une borne en maison individuelle ou en copropriété.

Le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid peut être branchée sur une prise domestique classique ou renforcée, une Wall Box ou une borne publique

Citroën propose autrement, via le groupe PSA, l’application Free2Move Services, qui permet de localiser 195 000 bornes de recharge en Europe, de planifier un trajet et de payer les recharges via un badge ou l’application. La recharge est même gratuite dans certaines villes ou dans certains centres commerciaux, renseignez-vous !

Le SUV C5 Aircross Hybrid est connecté à internet, et l’application My Citroën permet quoi qu’il en soit de consulter à distance l’état de la recharge, et de déclencher à distance ou de programmer un préconditionnement de l’habitacle. En chauffant ou en climatisant l’intérieur de la voiture avant de la débrancher pour prendre la route, on améliore le confort tout en préservant l’autonomie. Et si vous avez une borne individuelle, on peut aussi déclencher à distance ou programmer la recharge, afin de recharger en heure creuse pour réduire encore plus sa facture d’énergie et amortir encore plus vite son investissement.

Un excellent confort de conduite

Au volant, le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid mise sur le confort et multiplie les attentions en la matière.

En premier lieu, le SUV C5 Aircross bénéficie des suspensions à butées hydrauliques progressives emblématiques de Citroën. Celles-ci filtrent bien mieux les vibrations que des suspensions conventionnelles et rendent quasi imperceptibles les petites imperfections de la route. En outre, la version hybride rechargeable dispose de série des sièges dits Advanced Comfort, recouverts de 15 mm de mousse moelleuse matelassée, ainsi que selon le niveau de finition de vitres avec un feuilletage acoustique à l’avant, contribuant à l’insonorisation de l’habitacle. À l’arrière, les passages bénéficient de 3 sièges individuels de même largeur, coulissants et réglables en inclinaison.

Il y a de la place à l’arrière du SUV Citroën C5 Aircross Hybrid

Sur le C5 Aircross Hybrid, à toutes ces prestations s’ajoute le confort d’une motorisation hybride ou 100 % électrique. Tout particulièrement en mode électrique, le conducteur et ses passagers peuvent profiter d’une conduite très fluide. En effet, avec une puissance et un couple maximal disponible dès les plus bas régimes, un moteur électrique peut fonctionner sans changement de vitesses, donc sans à-coup, avec des accélérations linéaires. Et avec le freinage régénératif, il en va de même en décélération, avec des transitions fluides entre les phases d’accélération et de décélération. Tout cela sans bruit de moteur, et presque sans bruit de roulement aux vitesses pratiquées en agglomération. Le faible niveau sonore dans l’habitacle permet ainsi de profiter plus confortablement d’une conversation ou de la musique.

Sur voies rapides, le C5 Aircross Hybrid bénéficie du Highway Driver Assist, un dispositif de conduite autonome de niveau 2 très convaincant. Il s’agit d’un régulateur de vitesse adaptatif couplé à une fonction de maintien dans la file. Équipée de caméras et de radars, la voiture tourne automatiquement le volant pour suivre la voie, et accélère ou freine automatiquement pour maintenir la vitesse programmée ou pour suivre à bonne distance le véhicule précédent. Le conducteur supervise la conduite et peut reprendre le contrôle à tout moment, pour changer de file, s’engager sur une bretelle de sortie ou en arrivant en agglomération. C’est un vrai soulagement, sur une autoroute fluide comme dans les embouteillages.

L’une des caméras du SUV Citroën C5 Aircross Hybrid, placée juste au-dessus de la plaque d’immatriculation.

Compatible avec le bonus écologique

Le SUV Citroën C5 Aircross Hybrid est disponible dès à présent en France, à des tarifs s’échelonnant selon le niveau de finition de 39 950 euros à 45 250 euros au comptant, ou de 299 euros à 359 euros par mois en location longue durée (tarifs valables en octobre 2020). Un bonus écologique de 2 000 euros et une éventuelle prime à la conversion de 2 500 euros viennent en déduction de ces tarifs.

Ces tarifs font du C5 Aircross Hybrid l’une des 10 voitures hybrides rechargeables les moins chères du marché, et la moins chère ex æquo de son segment, celui des SUV du segment C.

Rendez-vous en point de vente pour l’essayer et sur le site internet de Citroën pour le configurer ou pour trouver un exemplaire en stock.

Partager sur les réseaux sociaux