La marque Specialized a dévoilé une nouvelle gamme de VTT à assistance électrique dont le prix plancher est de 5 999 euros.

Le marché du VTTAE n’est pas nouveau, mais Specialized souhaite en 2020 repousser les limites du genre, notamment sur le poids et la maniabilité. Sur son site officiel, le constructeur de renom dévoile une nouvelle gamme baptisée Turbo Levo SL, dont la principale caractéristique est de proposer des deux-roues hyper légers. Ainsi, le moins cher revendique un poids de 17,3 kilogrammes. À titre de comparaison, le Rail 9 de Trek, proposé à 6 299 euros, atteint presque les 24 kilogrammes. Passer en dessous de 20 kg est très rare chez les concurrents, qu’il s’agisse de Moustache ou Cannondale, même sur des modèles plus onéreux.

« Les retours de nos utilisateurs montrent que les cyclistes montagnards adorent les vélos électriques, mais il y a toujours une large frange qui pense qu’ils sont trop lourds et, donc, inadaptés à leurs besoins », explique Specialized dans les colonnes d’Electrek le 5 février. Plutôt que de miser sur la puissance ou l’autonomie, le constructeur a donc choisi de jouer sur le poids. 

Un vélo ultra léger

Specialized a fait tout son possible pour donner naissance à un véhicule agile, ce qui parait compliqué à réaliser avec un vélo doté d’un moteur et d’une batterie (deux éléments qui alourdissent évidemment l’ensemble). Dans la description, il va jusqu’à dire qu’il combat les « idées reçues ». « Au contraire, le Turbo Levo SL ne craint pas les longues aventures, excelle sur les trails sinueux et redéfinit complètement l’expérience du VTT moderne », indique Specialized. D’où ce prix élevé pour les déclinaisons les plus onéreuses, mais qui reste dans la moyenne des VTTAE haut de gamme pour les déclinaisons entrée de gamme.

Le Turbo Levo SL double la puissance du cycliste, avec une assistance jusqu’à 25 km/h. Le vélo s’appuie sur un petit moteur maison de 240 watts, imaginé en Californie et revendiquant un couple de 35 nm. En termes d’autonomie, la batterie de 320 Wh promet une utilisation de cinq heures, une durée suffisante « pour affronter vos sorties les plus longues ». À noter qu’il existe un Ranger Extender en option, qui ajoute un peu plus de deux heures d’autonomie. Pour mieux contrôler son usage, on peut faire appel à une application qui permet d’ajuster l’assistance ou encore de régler le moteur (par exemple pour le soulager). 

VTT Specialized Turbo Levo SL Founder’s Edition // Source : Specialized

Si le Turbo Levo SL d’entrée de gamme est en aluminium, Specialized commercialise des versions en carbone encore plus onéreuses. Pour les plus fortunés des cyclistes, la marque commercialise même une Founder’s Edition limitée à 250 exemplaires. Facturée 14 999 euros, elle est numérotée et arbore un niveau de finition ultra premium, mixant le bleu nuit et l’or.

Partager sur les réseaux sociaux