Karma veut devancer Rivian et Tesla avec son propre pickup 100 % électrique. Petit à petit, le segment phare se remplit.

Il y a encore quelques mois, les acteurs du monde automobile ne se bousculaient pas sur le segment du pickup 100 % électrique — catégorie pourtant prisée aux États-Unis. Mais, depuis l’officialisation du Rivian R1T, c’est l’accélération : Ford a annoncé le sien, General Motors en prévoit un et Tesla a présenté son audacieux Cybertruck. Selon les informations de Bloomberg publiées le 27 janvier, ce sera bientôt au tour de Karma Automotive, ex-Fisker.

Karma Automotive entend lever le voile sur un concept de pickup en fin d’année, très certainement pour devancer le R1T de Rivian. Les premières livraisons du véhicule de Rivian, qui a décidé de revoir ses tarifs à la basse, sont prévues au même moment. Le Cybertruck de Tesla, lui, ne sera pas disponible avant 2021.

Karma Automotive

Karma veut aussi son pickup électrique

Kevin Pavlov, CEO de Karma Automotive, a expliqué qu’une nouvelle plateforme de développement à quatre roues motrices sera conçue pour ce pickup. Cette architecture sera également employée pour une voiture plus sportive. Pour le constructeur, tout l’enjeu sera visiblement de se différencier des autres. Sur ce point, on peut affirmer que Tesla a mis la barre très haut avec son Cybertruck, au design très disruptif. « Nous pouvons proposer un véhicule utilitaire dans ce marché et être différent », confie-t-il. 

On peut néanmoins douter des ambitions de Karma Automotive, qui n’a écoulé que 1 000 exemplaires de sa berline hybride Revero en 2019 (malgré le lancement d’une version GT en novembre). Kevin Pavlov pense d’ailleurs que vendre ses technologies, en matière d’électrification et de conduite autonome, pourrait aider à mieux rentabiliser l’entreprise (qui n’a pas vraiment décollé depuis le rachat de Fisker en 2014).

C’est d’autant plus vrai que Karma Automotive préfère toujours miser sur un positionnement haut de gamme. La firme compte néanmoins commercialiser son pickup 100 % électrique sous la barre des 135 000 dollars. Cela paraît nécessaire pour rivaliser avec une concurrence qui démarre sous les 40 000 dollars (39 900 dollars pour le Cybertruck de base).

Crédit photo de la une : Rivian

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo