Ford a annoncé ses pickups électriques, catégorie très prisée aux États-Unis.

Elon Musk répète à l’envi qu’il rêve de commercialiser un pickup électrique. Et, récemment, Rivian, un petit nouveau, a officialisé le sien. Pourront-ils lutter contre Ford ? Le constructeur américain a annoncé l’électrification de ses véhicules F-Series à l’occasion de la Deutsche Bank Global Auto Industry Conference (via Electrek le 16 janvier 2019).

Cette annonce vient couronner une stratégie de plus en plus articulée autour de la mobilité électrique, sur laquelle Ford a tardé à se pencher. Coup sur coup, le géant a promis une électrification à 100 % de ses gammes — en Europe — et des pickups électriques — majoritairement destinés au marché américain. Soit de quoi contenter tout le monde.

Ford F-150 XL 2018 // Source : Ford

Fin de la partie ?

« Nous allons électrifier la gamme F-Series avec des modèles hybrides et électriques, et nous allons en faire de même avec les véhicules Transit », a expliqué Jim Hackett, CEO de Ford. De toute évidence, cela pourrait bel et bien tuer toute notion de concurrence : selon le classement publié par Motor1 le 4 janvier 2019, les pickups F-Series ont dominé les ventes en 2018 — pour la 42e année de rang. En combinant les volumes de toutes les versions, on dépasse les 900 000 exemplaires. 

Et, derrière les F-Series, on retrouve d’autres pickups sur le podium : ceux de Ram (536 980 unités) et de Chevrolet (531 158 unités).

Il reste à voir comment Ford compte s’y prendre pour proposer un tel engin avec une autonomie suffisamment importante pour convertir les aficionados. A priori, il faudra installer une grosse batterie pour garantir un bon niveau de performance. Avec son R1T, Rivian grimpe jusqu’à 640 kilomètres, en théorique, grâce à une — immense — batterie de 180 kWh.

Article publié initialement le 17 janvier 2019

Crédit photo de la une : Ford

Partager sur les réseaux sociaux