Tesla surfe sur le buzz entourant la présentation du Cybertruck pour commercialiser un t-shirt à la gloire de la vitre cassée pendant une démo.

Jeudi 21 novembre 2019, Tesla montre pour la première fois son pickup électrique, baptisé Cybertruck et au look futuriste. Durant la présentation improbable, Elon Musk vante la solidité du véhicule soi-disant impénétrable… jusqu’à ce qu’une démo en direct le contredise. Une boule de pétanque a, en effet, sérieusement abimé la vitre de la portière, provoquant moqueries et mèmes. Et comme Tesla a de l’humour, l’entreprise a transformé cette bourde… en t-shirt.

Dans sa boutique en ligne réservée au marché nord-américain, l’entreprise commercialise un vêtement Cybertruck Bulletproof Tee. Il s’agit d’un t-shirt pour homme ou pour femme, disponible en six tailles au prix de 45 dollars. Sur l’avant, on découvre le point d’impact du verre — ce qui n’est pas très joli. À l’arrière, il y a le logo Cybertruck accompagné de la silhouette du pickup 100 % électrique.

T-shirt Tesla Cybertruck Bulletproof
T-shirt Tesla Cybertruck Bulletproof // Source : Tesla

Tesla glorifie son raté du Cybertruck

Tesla assume l’inspiration jusque dans la description et indique que le t-shirt est conçu pour assurer un confort d’exception. En allant plus loin, il aurait presque pu ajouter qu’il résiste à une boule de pétanque, le coton amortissant facilement le choc — le nom, en anglais, est aussi une blague, vu qu’il sous-entend que le t-shirt est « pare-balle »… ce qu’il n’est évidemment pas. Dans la gamme, il existe également un sweat à capuche (90 dollars) et une casquette (30 dollars) aux couleurs du Cybertruck — mais sans la référence à la vitre cassée.

N’essayez pas de commander ces produits si vous habitez ailleurs qu’aux États-Unis ou au Canada. En France, le rayon vêtements ne les propose pas (encore ?).

On peut affirmer que ce fiasco a eu des retombées plutôt positives pour Tesla. Au-delà du fait qu’il est possible de le justifier (Elon Musk l’a fait) sinon de le nuancer (la boule n’a pas traversé la vitre du prototype), il a donné naissance à un engouement autour du Cybertruck. Beaucoup de médias en ont parlé et, d’un point de vue strictement commercial, le pari est déjà remporté pour le constructeur avec plus de 250 000 réservations enregistrées (à 100 dollars remboursables, certes).

Nul doute que ce t-shirt, qui prouve que Tesla a de l’autodérision (et de l’opportunisme), saura trouver une place dans la garde-robe des fans de la marque.

Elon Musk devant les vitres cassées de son CyberTruck // Source : YouTube/Tesla/TheVerge

Ce n’est pas la première — ni la dernière — fois que Tesla commercialise n’importe quoi dans sa boutique en ligne. À chaque fois, ce fut de gros cartons, à l’image de la planche de surf.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux