Le gros tout-terrain Classe G de Mercedes va avoir droit à une version 100 % électrique.

Grâce à sa marque EQC lancée avec un SUV, Mercedes a désormais un pied dans l’électrique. D’ici 2022, le catalogue comprendra pas moins de dix modèles différents, fruits d’un investissement massif de 10 milliards d’euros. Et parmi les voitures proposées, il y aura peut-être l’imposant Classe G, un gros tout-terrain qui consomme beaucoup.

L’information nous vient de Sascha Pallenberg, responsable de la transformation numérique, qui a cité son CEO sur Twitter le 7 novembre. On découvre que le Classe G a bien failli être abandonné. Finalement, il passera également à l’électrification.

Un tout-terrain électrique chez Mercedes

Ola Kallenius a donc indiqué : « Il y aura une version zéro émission du Mercedes Classe G. Par le passé, il y a eu des discussions pour décider de l’éventuelle suppression du modèle mais, selon moi, le Classe G sera la dernière Mercedes construite. » Une manière de rassurer les fans de ce type de véhicule capable d’aller partout au prix d’une consommation très élevée (plus de 11 litres aux 100 kilomètres).

Mercedes Classe G // Source : Mercedes

En janvier 2017, Electrek indiquait qu’Arnold Schwarzenegger, grand fan du Classe G, avait demandé au préparateur Kreisel Electric de convertir le baroudeur à l’électrique en intégrant une batterie de 80 kWh (un peu plus de 300 kilomètres d’autonomie) et un moteur de 360 kW (0 à 100 km/h avalé en 5,6 secondes). 

Pour l’heure, il est encore trop tôt pour évoquer les performances du futur Classe G électrique. Mais on imagine que Mercedes devra installer une très grosse batterie et un groupe propulseur puissant pour faire avancer l’engin (le plus loin possible). En tout cas, Bollinger ne sera pas seul sur le segment de la jeep électrique.

Partager sur les réseaux sociaux