Tesla était toujours très occupé au Nürburgring, où le constructeur testait un nouveau groupe propulseur.

Ces dernières semaines, Tesla était très occupé sur le circuit du Nürburgring, piqué dans son orgueil par le record établi par la Porsche Taycan (7 minutes et 42 secondes). Et, selon les informations d’Auto Motor und Sport publiées le 4 novembre, les performances n’ont cessé d’être améliorées. Par deux fois, la Model S aurait avalé le circuit en 7 minutes et 13 secondes.

Nul besoin de rappeler que ce temps n’a strictement rien d’officiel. Non seulement, le circuit n’a rien annoncé mais, en prime, il a été réalisé avec une version modifiée de la berline premium (non homologuée pour la route). En réalité, ces records ont une toute autre utilité : montrer que Tesla avance dans la bonne direction avec son futur groupe propulseur.

Tesla Model S // Source : Numerama

Tesla améliore encore et toujours ses performances

Si Tesla doit avoir le record de Porsche dans un coin de la tête, il s’est surtout rendu sur le circuit allemand pour mettre à l’épreuve son groupe propulseur ‘Plaid’, articulé autour de trois moteurs électriques. Et les performances semblent être au rendez-vous : en septembre, Auto Motor und Sport avait chronométré la Model S en 7 minutes et 23 secondes. En un mois, elle aurait donc gagné 10 secondes.

D’après les photos fournies par le média allemand, la Model S ‘Plaid’ a reçu moult modifications : on aperçoit un imposant diffuseur à l’arrière, ainsi qu’un aileron que ne renierait pas une Formule 1 (visiblement retiré au bout d’un tour). Pour les gommes, Tesla a fait confiance à des Michelin Pilot Sport Cup 2 Cup R.

Petit à petit, Tesla se rapproche de son objectif : 7 minutes et 5 secondes. Mais il ne devrait pas être atteint cette année. Apparemment, il n’est pas prévu de revoir des Model S sur le Nürburgring en 2019. À court terme, les tests seraient terminés, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y a plus de seconde à aller chercher. On rappelle que ce groupe propulseur ‘Plaid’ sera commercialisé l’année prochaine. En outre, il équipera le futur Roadster.

Partager sur les réseaux sociaux