Les voitures Tesla ont encore reçu une mise à jour, cette fois pour intégrer les cônes de signalisation sur l'écran de bord.

Tesla multiplie les mises à jour ces dernières semaines. Après avoir déployé le plus gros firmware de son histoire et amélioré les performances de ses voitures, le constructeur fait évoluer l’interface de l’Autopilote. Selon les informations d’Electrek publiées le 3 novembre, elle affiche désormais les cônes de signalisation.

Cela permet aux propriétaires de gagner un peu plus en visibilité sur la route, sachant que les cônes de signalisation représentent de potentiels obstacles très courants lors d’un trajet. À en croire plusieurs photos partagées sur Twitter, ils sont montrés dans leur couleur préférentiel : un orange très voyant.

Les Tesla montrent les cônes de signalisation // Source : Twitter

Montrer les cônes pour mieux les éviter

C’est grâce à sa batterie de capteurs et son intelligence artificielle, qui ne cesse d’être meilleure, que les voitures Tesla sont capables de modéliser l’environnement avec plus de précision. C’est un point essentiel pour la conduite autonome : pour pouvoir rouler seul, un véhicule doit être capable de voir comme un humain, sinon mieux. Sur l’écran de bord, cela se matérialise par des voitures, des vélos, des camions, des piétons et, maintenant, des cônes qui défilent sur le parcours. Le but est de rassurer.

Bien évidemment, la détection plus précise des cônes permettra à l’Autopilote de mieux les éviter. Comme l’indique Tesla dans la note de mise à jour : « Au cas où un cône de signalisation est détecté [sur la route] et si la fonction Navigate on Autopilot est active, la voiture est pensée pour suggérer un changement de voie (ou tenter un changement de voie si la confirmation est réglée sur ‘Non’ ) afin d’éviter les cônes. Comme toujours, vous êtes responsable de votre voiture, et êtes chargés de rester constamment vigilants. » 

Tesla a énormément fait évoluer son interface cette année : cet été, l’Autopilote avait déjà reçu plusieurs nouveautés — dans le sillage du zoom et du changement d’angle autour de la représentation 3D du véhicule.

Partager sur les réseaux sociaux