Le Groupe BMW a publié un aperçu vidéo de la Mini électrique. Elle tracte un Boeing 777.

Le Groupe BMW commence le teasing de la Mini électrique, annoncée de longue date et attendue pour cette fin d’année. Dans une vidéo publiée le 31 mai 2019 sur Twitter, on découvre la citadine en train de tracter… un avion. Et pas n’importe quel avion : il s’agit d’un Boeing 777 pesant environ 150 tonnes.

Avec cette démonstration de quelques secondes, le Groupe BMW met l’accent sur la puissance du moteur électrique intégré dans la Mini, dont on ne connaît pas les caractéristiques, au point d’oser la comparaison avec un muscle car. Le constructeur mentionne également deux autres atouts : l’absence d’émission et le silence.

Le design ne devrait pas beaucoup changer

Cet aperçu de la version finale de la Mini électrique ne permet pas d’en apprécier le design, le Groupe BMW ayant pris soin d’appliquer un camouflage. On peut néanmoins affirmer que la silhouette ne devrait pas trop changer par rapport aux versions thermiques vendues aujourd’hui. En tout cas, elle ne ressemble pas tout à fait au concept un peu plus futuriste (surtout au niveau du museau).

Du côté de la fiche technique, on devrait se rapprocher de la BMW i3 actuelle avec une autonomie qui serait capable d’atteindre les 310 kilomètres selon le cycle WLTP (soit une bonne base pour une citadine utilisée tous les jours pour se rendre sur son lieu de travail). Point de vue accélération, on s’attend à ce que la Mini électrique avale le 0 à 100 km/h en un peu plus de 7 secondes.

La Mini électrique sera dévoilée cette année et produite en Chine et à Oxford pour un lancement dans la foulée. Elle sera suivie par le SUV iX3, la i4 et la iNEXT.

Mini électrique // Source : Groupe BMW

Partager sur les réseaux sociaux