Certaines fonctionnalités de l'Autopilote vont être restreintes pour être en accord avec la régulation européenne.

Tesla est en train de pousser une mise à jour qui retire certaines fonctionnalités de l’Autopilote pour se conformer aux régulations européennes, a rapporté Electrek le 17 mai 2019. Il s’agit de respecter la règle UN/ECE R79 sur la régulation des véhicules dans l’Union européenne.

Tesla va donc devoir restreindre certaines capacités du système de navigation autonome de ses voitures. C’est ce que confirme l’entreprise dans le texte de la mise à jour 2019.16.1 pour Model S et Model X.

Mise à jour Tesla // Source : Blog Tesla

Un volant qui tourne moins

Voici ce qui va changer pour les véhicules en Europe :

  • L’amplitude pour faire tourner le volant sera limitée quand Autosteer est activé. « Cela peut réduire la capacité d’Autosteer à réaliser efficacement un virage brusque », met en garde Tesla.
  • La voiture sera obligée de changer de file plus rapidement (5 secondes maximum après que le clignotant a été enclenché) ;

Le hacker GreenTheOnly a publié sur Twitter les notes de ce patch en avant-première.

Tesla avait mis du temps à obtenir la certification européenne pour son Autopilote pour les Model 3, car l’autorité néerlandaise de la sécurité routière faisait encore des tests. Mais l’entreprise assure que pour ce modèle, l’Autopilote était conforme aux régulations européennes dès le départ.

Crédit photo de la une : Blog Tesla

Partager sur les réseaux sociaux