Tesla a dévoilé la nouvelle puce pour ses voitures. Elle est fabriquée par Samsung.

Tesla a fêté Pâques en organisant une conférence centrée sur la conduite autonome. Durant l’événement diffusé le lundi 22 avril, le constructeur a notamment levé le voile sur son nouveau processeur, dont le nom de code était Autopilot Hardware 3.0. Bien évidemment, il s’agit du meilleur processeur au monde. D’après Elon Musk. « Objectivement ».

Tesla s’est tourné vers Samsung pour fabriquer cette puce baptisée Full Self-Driving Chip à Austin. Elle est d’ores et déjà installée dans les Model S et les Model X (depuis la fin du mois de mars), mais aussi dans les Model 3 (depuis une dizaine de jours). Elon Musk a promis que les propriétaires ayant acquis un pack Autopilote avec conduite autonome recevront cette amélioration hardware.

Puce Tesla FSD // Source : Capture YouTube Tesla

Adieu Nvidia, bonjour Samsung

Développé sous la houlette de Pete Bannon, passé par Apple, cet ordinateur doit fournir les ressources nécessaires à la conduite autonome. Par conséquent, il a été conçu pour une intégration parfaite avec le logiciel et pour réaliser grosso modo une seule tâche : conduire seul. Tesla évoque un gain immense par rapport au précédent dispositif hardware, propulsé par Nvidia. On parle de 2 300 images assimilées par seconde, contre 110 auparavant — soit une performance multipliée par 21. Malgré tout, les ingénieurs seraient parvenus à maîtriser la consommation, qui n’augmenterait que de 25 % (tant mieux pour l’autonomie).

Pour animer son Full Self-Driving Chip, Tesla s’appuie sur deux réseaux neuronaux jumeaux capables de réaliser 36 billions d’opération à la seconde (chacun). Ensemble, ils sont chargés d’interpréter l’environnement de la voiture pour que les algorithmes de conduite s’adaptent en conséquence. Opter pour des jumeaux permet de réduire les erreurs et de créer une redondance, nécessaire au niveau 5 d’autonomie : l’ordinateur qui échoue doit reposer sur un autre ordinateur pour s’assurer. « La probabilité de voir cet ordinateur se tromper est bien plus faible que de voir quelqu’un perdre conscience », avance Elon Musk. 

Puce Tesla FSD // Source : Capture YouTube Tesla

Tesla travaille déjà sur la future génération de sa puce maison, et elle pourrait être trois fois plus puissante que le FSD Chip. Elle pourrait être en place d’ici deux ans.

Crédit photo de la une : Capture YouTube Tesla

Partager sur les réseaux sociaux