Ford a précisé un peu plus ses plans concernant l'électrification des ses voitures.

En retard sur le segment de l’électrique, Ford va se rattraper. Dans un communiqué de presse daté du 10 janvier, la branche européenne du géant américain a étalé ses plans qui visent à renforcer sa compétitivité et augmenter sa rentabilité. Ils s’articuleront notamment autour de l’électrification.

Ainsi, Ford Europe a annoncé que tous ses véhicules, qu’ils soient actuels ou à venir, seront proposés en déclinaisons électrifiées. Cette ambition offrira du choix aux conducteurs européens, qui ne seront pas obligés de passer au 100 % électrique en privilégiant, d’abord, l’option hybride.

Ford se met (enfin) à l’électrique

« Toutes les Ford depuis la nouvelle Focus auront une version électrifiée. Cela inclut les nouveaux modèles à venir et les prochaines générations des véhicules existants », détaille Ford, qui évoque une gamme allant de la Fiesta (citadine) au Transit (utilitaire) et toutes les options électrifiées possibles (hybride, hybride rechargeable et 100 % électrique). Reste à voir comment il entend dessiner son catalogue. À l’horizon 2022, il devrait normalement y avoir 16 voitures électriques et 24 hybrides, ce qui suggère une accélération rapide sur le segment dans les mois à venir. 

En parallèle, on rappelle que Ford travaille sur un SUV 100 % électrique inspiré de la célèbre Mustang. Pour le moment, nous n’avons eu droit qu’à une image teaser n’offrant qu’un léger aperçu de celui qui pourrait concurrencer la I-Pace de Jaguar, le Model X de Tesla ou encore l’EQC de Mercedes. Bien que Ford n’ait rien dit à ce sujet, il devrait se baser sur une plateforme de développement qui servira pour d’autres véhicules.

À lire sur Numerama : Essai de la nouvelle Ford Focus (2018)  : la voiture aux multiples personnalités

 

Article publié initialement le 14 janvier 2019

Crédit photo de la une : Ford

Partager sur les réseaux sociaux