Xiaomi a frappé un grand coup pour marquer le lancement de sa première voiture électrique. La berline Xiaomi SU7 envoie du lourd sur les performances, les équipements et les prix. Et en plus, elle est esthétiquement réussie. Que reste-t-il aux autres ?

Xiaomi vient d’envoyer un uppercut dans les dents des constructeurs automobiles traditionnels. Il reste à voir si la suite du combat sera toujours du même niveau dans quelques mois, ou si Xiaomi perdra des plumes. Dans une conférence retransmise en direct sur les réseaux sociaux ce 28 mars, le patron de Xiaomi, Lei Jun, a présenté en détail la première voiture électrique de la marque : la Xiaomi SU7.

Design, caractéristiques techniques, technologies embarquées, performances, la berline Xiaomi SU7 semble cocher toutes les cases. Le coup de grâce a été asséné à la fin des deux heures de présentation : les prix des différentes versions de cette SU7 sont particulièrement compétitifs en Chine. Malgré la guerre des prix qui y fait rage, Xiaomi voulait absolument égaler les tarifs de la Model 3. Même si les performances et équipements sont ceux du segment supérieur.

Un rapport performances/prix sans commune mesure

La Xiaomi SU7 est lancée en trois versions différentes : SU7, SU7 Pro et SU7 Max. Toute ressemblance avec des noms de smartphone n’est certainement pas fortuite.

Version d'entrée de gamme de la SU7 // Source : Live Xiaomi
La version d’entrée de gamme de la SU7 // Source : Live Xiaomi

Dès l’entrée de gamme, cette voiture électrique affiche déjà un équipement et des performances bien au-delà de ce que l’on connaît dans nos contrées à des tarifs équivalents. La Chine reste définitivement un marché à part sur la question du prix.

Voici quelques principales caractéristiques du modèle :

SU7SU7 ProSU7 Max
Puissance220 kW220 kW495 kW
TypePropulsionPropulsionTransmission intégrale
0 à 100 km/h5,28 s5,7 s2,78 s
Vitesse max210 km/h210 km/h265 km/h
Batterie73,6 kWh
(BYD blade)
94,3 kWh
(CATL)
101 kWh
(CATL Qilin)
Autonomie (cycle chinois)700 km830 km800 km
Consommation (cycle chinois)12,3 kWh/100km –13,7 kWh/100km
Plateforme400 V800 V800 V
Recharge de 15 min350 km350 km510 km
Poids1980 kg –2 205 kg

Même si les autonomies seront un peu moindres une fois converties en norme européenne WLTP, les distances parcourues et les consommations sont sur le papier particulièrement bonnes. 700 km en cycle chinois donnent environ 670 km en wltp.

Autonomie Xiaomi SU7 Max // Source : Live Xiaomi
L’autonomie du Xiaomi SU7 Max par rapport aux concurrents. // Source : Live Xiaomi

Dans sa version SU7 Max, le modèle s’offre même le luxe de se comparer sans rougir aux performances des variantes de la Porsche Taycan. Xiaomi sait que la route est encore longue pour offrir encore mieux que ce type de concurrent. Cependant, pour une première incursion dans l’univers automobile, c’est quand même sacrément culotté de s’attaquer à des adversaires de taille comme Tesla ou Porsche.

Ce qui enfonce le clou du meilleur rapport qualité/prix, ce sont les prix annoncés par le patron de Xiaomi :

  • SU7 : 215 900 yuans, soit environ 27 650 €
  • SU7 Pro : 245 900 yuans, soit environ 31 500 €
  • SU7 Max : 299 900 yuans, soit environ 38 400 €

En comparaison, la Tesla Model 3 est facturée en Chine :

  • Model 3 Propulsion : 245 900 yuans, soit environ 31 500 €
  • Model 3 Grande Autonomie : 285 900 yuans, soit 36 625 €
Comparaison SU7 Pro et Model 3 // Source : Live Xiaomi
Comparaison SU7 Pro et Model 3 // Source : Live Xiaomi

Un risque financier pour Xiaomi à vouloir chasser sur le terrain de Tesla ?  

En Chine, Tesla n’est pas la marque la moins chère dans sa catégorie de modèles, c’est assez différent de l’Europe où Tesla règne quasi sans partage. Il est d’ailleurs assez surprenant d’observer le patron de Xiaomi insister sur son tarif équivalent à la Model 3, alors que la Xiaomi SU7 devrait en fait plutôt se comparer à la Tesla Model S. La berline électrique fait en effet 4,97 m de long, comme la Porsche Taycan ou la Model S. C’est clairement la catégorie supérieure.

Comparaison Xiaomi SU7 et Porsche Taycan // Source : Live Xiaomi
Comparaison Xiaomi SU7 et Porsche Taycan // Source : Live Xiaomi

Viser les tarifs de la Tesla Model 3 en Chine vise sans doute à offrir une notoriété à ce nouveau modèle sur un marché ultra-compétitif. Il faut cependant avoir les épaules très solides pour réussir. Celui-ci a forcément dû nécessiter des investissements énormes en R&D, sans compter les coûts de production dans l’usine de production ultra-automatisée.

Xiaomi nouvelle usine pour ses voitures électriques // Source : Xiaomi
Xiaomi a conçu une nouvelle usine pour ses voitures électriques. // Source : Xiaomi

Xiaomi peut-il gagner de l’argent avec sa SU7 ? Cela semble tout simplement impossible. C’est très certainement un coup de poker particulièrement osé de la part de Lei Jun pour réussir à s’imposer sur cette nouvelle activité. Si le modèle s’exporte, il le sera forcément à un tarif bien moins attractif.

Petit détail surprenant de l’événement, au premier rang du public se trouvaient les patrons des marques en concurrence frontale avec Xiaomi : Nio, Xpeng, Li Auto. Difficile de dire s’ils ont vraiment apprécié l’ensemble du spectacle.

Il ne fallait apparemment pas sous-estimer Xiaomi dans son souhait de s’attaquer au marché de la voiture électrique. Un nouvel acteur qui sera forcément suivi dans notre newsletter hebdomadaire dédiée à la mobilité électrique.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !