La star des voitures électriques à bas prix se refait une beauté. Enfin, la marque a revu l’ensemble de son design intérieur et extérieur, car le résultat final divise un peu pour savoir si l’on aime ou pas cette nouvelle génération.

La recette de base ne change pas, seul le style extérieur et intérieur est complètement revu. La Dacia Spring reste la voiture électrique abordable que l’on connaît, mais elle se renouvelle pour mieux s’intégrer à la gamme réactualisée du constructeur. Numerama a eu l’opportunité de la découvrir en studio en avant-première le 16 février. Il ne s’agit là que d’un aperçu statique du modèle, les essais auront lieu plus tard dans l’année.

La Dacia Spring a débarqué en France en 2021. Depuis, ce modèle – souvent moqué – a fait un petit bout de chemin sans aucune réelle concurrence en Europe. Elle s’y est écoulée en 2023 à 59 025 exemplaires, dont 29 761 unités rien que pour la France, soit 50 % des ventes. C’est un succès populaire indéniable dans nos contrées. Et même si la Dacia Spring se retrouve privée d’aides à l’achat du gouvernement (bonus écologique et autres primes) en France en 2024, elle pourrait continuer à défier tous les pronostics, grâce à ce renouvellement esthétique.

Un caractère extérieur plus affirmé

En passant la tête derrière le rideau des studios photos, la découverte de la nouvelle Dacia Spring désarçonne un peu. À vrai dire, il est difficile de dire immédiatement si elle plait ou non, surtout dans son nouveau coloris beige Safari un peu particulier sous les lumières des spots. La première approche avec la nouvelle teinte rouge laisse par contre une meilleure impression. Le modèle semble plus robuste et plus audacieux, même si la Dacia Spring reste dans la pratique un modèle un peu frêle, avec ses dimensions compactes et un poids inférieur à une tonne.

La Dacia Spring dans ce nouveau coloris beige // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
La Dacia Spring dans ce nouveau (et douteux) coloris beige // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

La nouvelle face avant n’est pas forcément l’élément le plus surprenant. Lors de l’adoption du nouveau logo en 2022, elle avait déjà bien mieux intégré la nouvelle signature du style Dacia. C’est encore plus flagrant avec cette nouvelle version 2024 de la Spring. On retrouve bien l’esprit qui anime les différents modèles de la gamme qui ont été restylés récemment. Quelques éléments soulèvent quand même la question de l’intérêt réel. C’est le cas des stickers à motifs sur les boucliers avant et arrière de la voiture en finition Extrême : pour le visuel, c’est sympa, mais pour quelle durabilité ?

Nouvelle Dacia Spring dans sa finition Extrême // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Nouvelle Dacia Spring dans sa finition Extrême // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Par contre, si l’avant ne choque pas trop, l’arrière risque d’animer des débats avec des avis plus partagés. Ce design plus clivant donne encore une impression d’être un modèle plus costaud. Quelque chose sonne quand même un peu faux dans ce bandeau qui prend la largeur de la voiture en intégrant les feux arrière. C’est probablement une question de goût, certains adoreront ce style, pour d’autres, ce sera peut-être rédhibitoire. Pour le moment, cette Dacia Spring interroge. Il faut certainement attendre d’observer la voiture dans son élément naturel (la rue) pour trancher.

Arrière de la nouvelle Dacia Spring  // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Arrière de la nouvelle Dacia Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Une petite révolution à l’intérieur, enfin presque

L’intérieur de la Dacia Spring prend un sacré coup de jeune, mais le démarrage par clé est toujours là pour rappeler dans quel modèle le conducteur s’est installé.

Au volant de la Dacia Spring 2024 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Au volant de la Dacia Spring 2024 // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

En ouvrant la portière, le changement est vraiment flagrant, l’ensemble est plus moderne et semble mieux fini, y compris pour la sellerie des sièges. La marque a pris soin d’aller un peu plus dans le détail pour offrir un intérieur dans la tendance actuelle. Le sélecteur de vitesse est probablement l’un des éléments qui peut surprendre, mais ce n’est pas le seul. Dans les versions équipées d’un grand écran central de 10 pouces, l’illusion d’un modèle plus haut de gamme est presque parfaite. Dacia arrive en un instant à faire oublier que l’on est dans un modèle dit « low cost ».

Nouvel intérieur de la Dacia Spring  // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Nouvel intérieur de la Dacia Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

On s’en souvient lorsque l’on claque la portière. Avec son poids ultra-léger de 984 kg (à vide), la Dacia Spring reste un poids plume au milieu des voitures électriques qui affichent facilement des masses supérieures à 1,4 tonne ou 1,5 tonne pour des citadines. Cette guerre constante contre les kilos superflus se ressent quand même dans la manière dont est équipé le modèle. Cela semble plus cossu, mais ça ne l’est pas.

Quoi qu’il en soit, cette nouvelle version de la Dacia Spring augmente l’impression d’en avoir pour son argent. Ce qui n’est pas toujours le cas dans les modèles électriques d’autres marques dont les prix s’envolent.

Accessoire pour avoir un frunk sous le capot de la Spring  // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Accessoire pour avoir un frunk sous le capot de la Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Pour le reste pas de surprise

Si tout a l’air renouvelé sur cette voiture, la base technique ne l’est pas. Les caractéristiques du modèle sont donc quasiment en tous points similaires à la version précédente. Dacia propose toujours deux motorisations de 45 ou 65 ch, avec la même petite batterie de 26,8 kWh offrant jusqu’à 220 km d’autonomie. Les capacités de recharge restent également inchangées : le chargeur embarqué est de 7 kW, et la charge en courant continu de 30 kW maximum est optionnelle — mais très fortement recommandée.

Moteur 65 ch et batterie de la Dacia Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama
Moteur 65 ch et batterie de la Dacia Spring // Source : Raphaelle Baut pour Numerama

Ce qui évolue sensiblement, ce sont les différentes finitions disponibles. De deux déclinaisons ces derniers mois, la Dacia repasse à trois versions différentes :

  • Essential : la plus basique, sans clim ni écran central, avec la motorisation 45 ch
  • Expression : qui ajoute la clim et les jantes 15 pouces, et est disponible en 45 ch ou 65 ch
  • Extrême : la version la plus équipée avec écran central de 10 pouces, Apple CarPlay et Android Auto sans fil, des détails de finition extérieur et intérieur en plus et le chargeur bi-directionnel. Cette finition est seulement disponible avec la motorisation 65 ch.

Les tarifs de ces nouvelles versions sont pour l’heure inconnus, mais le patron du groupe Renault, Luca de Meo, a annoncé en conférence qu’elle serait « plus sympathique et moins chère ».

La Dacia Spring est l’une des très nombreuses nouveautés électriques prévues pour 2024. Abonnez-vous à notre newsletter gratuite Watt Else pour suivre un concentré de l’actualité de la mobilité électrique.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !