La startup italienne Aehra a dévoilé, lors du salon de Monza, sa nouvelle voiture : la Sedan. Une voiture électrique au style très sportif, avec une autonomie importante, qui cache son principal défaut : sa consommation.

Après avoir dévoilé un premier SUV en fin d’année 2022, le jeune constructeur automobile italien Aehra s’attaque à un nouveau style de véhicule pour cette année 2023 : la berline. Au cours du salon de l’automobile de Monza, la marque milanaise a dévoilé le 16 juin 2023 son second modèle, nommé Sedan. Un nom très peu accrocheur en France, mais qui signifie tout simplement… berline en anglais.

Un design futuriste pour la berline électrique d’Aehra

Mais, derrière ce nom peu original se cache une voiture avec un fort potentiel de séduction auprès des amateurs de voitures sportives et électriques. Tout d’abord, son style fait grandement parler, avec une silhouette élancée, une hauteur relativement basse ainsi qu’un toit légèrement recourbé à l’arrière du véhicule. Il faut également noter l’absence de rétroviseurs sur cette berline italienne, remplacés par des caméras — un moyen d’améliorer son dynamisme.

À l’intérieur du véhicule, on trouve un espace à l’apparence très futuriste, avec un écran de bord qui occupe toute la longueur du pare-brise, ainsi qu’une dalle numérique et un volant quasi-similaire au volant Yoke de Tesla. Aucune donnée numérique n’a été donnée sur les dimensions de la voiture électrique d’Aehra, mais elle pourrait accueillir, sans défaut de confort, quatre joueurs de NBA.

L'intérieur du véhicule italien // Source : Aehra
L’intérieur du véhicule italien // Source : Aehra

« Conçus et fabriqués à l’aide des meilleures technologies, matériaux et méthodologies que l’industrie automobile mondiale peut offrir, le SUV et la berline Aehra sont animés par la pureté de la fonction et inaugurent une nouvelle ère de mobilité sans émissions, ultra-premium et d’une beauté exquise », explique notamment le patron de la compagnie italienne, Hazim Nada, dans le communiqué présentant le véhicule.

Mais une consommation mal optimisée

Mais, l’élément le plus important de cette voiture électrique concerne son autonomie. Ce facteur, primordial dans l’achat d’une voiture électrique, a été pris au sérieux du côté de la startup milanaise. Elle annonce que sa seconde voiture aura une autonomie de 800 km, selon le cycle WLTP.

Une autonomie conséquente, mais qui ne semble pas tellement nécessaire, en raison de sa vitesse élevée de recharge : l’Aehra Sedan possède une architecture électrique de 800 volts et a un taux de charge maximal de 350 Kw. Pour l’heure, très peu de véhicules, à l’image de la Lucid Air, peuvent se vanter d’avoir de telles capacités.

Une berline au style très sportif // Source : Aehra
Une berline au style très sportif. // Source : Aehra

En revanche, c’est au niveau de la consommation que l’on peut relever un élément problématique pour la berline italienne. Dotée d’une batterie de 120 kWh, la nouvelle voiture d’Aehra opte pour une batterie imposante, contrairement à de nombreux concurrents de la scène électrique.

Ce choix laisse penser que la consommation du véhicule est très largement au-dessus de ses futurs concurrents : à titre de comparaison, la Tesla Model S possède 723 km d’autonomie avec une batterie allant de 95 à 100 kWh. Quant à la Lucid Air, elle embarque une batterie de 117 kWh pour 900 km d’autonomie.

La consommation du nouveau véhicule d’Aehra peut même être comparée avec celle d’un SUV : le Tesla Model X, grand SUV tout électrique de Tesla, a une autonomie de 625 km avec une batterie de 95 kWh — avec une batterie de 120 kWh, on monterait donc à environ 800 km.

Pour l’instant bloquée à l’étape de voiture concept, la Aehra Sedan devrait entrer en production dans les mois à venir, avec une livraison à partir de 2026, sur tous les marchés possibles. Soit un an après la sortie du SUV, avec lequel elle partagera de nombreux composants.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !