À l’occasion du salon automobile de Shanghai, Polestar a dévoilé sa nouvelle voiture, la Polestar 4. Ce véhicule électrique attire l’attention grâce à une particularité : l’absence de fenêtre arrière.

Propriété du groupe chinois Geely, qui a récemment fait parler de lui avec la Zeekr X ou la Smart #3, le constructeur suédois Polestar a dévoilé mardi 18 avril son nouveau véhicule : Polestar 4. Un « SUV coupé », comme le définit la marque, officiellement présenté au grand public lors du salon automobile de Shanghai.

Comment se faire remarquer dans un secteur automobile où les évolutions techniques se multiplient ? En proposant des innovations surprenantes, à l’image d’une fenêtre arrière qui n’existe pas !

Une expérience futuriste pour les passagers arrière

Comme le rapporte Electrek ce mardi 18 avril, le nouveau véhicule électrique de Polestar ne possède pas de fenêtre arrière. Pour pouvoir regarder derrière lui, le passager pourra utiliser un écran à la place du rétroviseur intérieur, qui affichera en temps réel des images de l’extérieur filmées grâce à une caméra montée sur le toit du véhicule. Une technologie très surprenante, qui a pour but de renforcer l’expérience « futuriste » pour les passagers à l’arrière.

L'intérieur de la Polestar 4, avec son toit panoramique // Source : Polestar
L’intérieur de la Polestar 4, avec son toit panoramique // Source : Polestar

« Avec le Polestar Precept, nous avons présenté en avant-première une nouvelle expérience stupéfiante pour les occupants en supprimant la lunette arrière et en repoussant plus loin vers l’arrière le bouclier arrière, qui joue un rôle essentiel en matière de sécurité. Cela signifie que les occupants arrière peuvent désormais vivre une expérience unique à bord de notre SUV coupé », explique Maximilian Missoni, directeur de la branche design chez Polestar. En intérieur, Polestar a également décidé de mettre un toit panoramique de série sur sa nouvelle voiture, avec la possibilité de rendre le toit opaque ou transparent grâce à du verre électrochrome. Un moyen de prolonger l’expérience futuriste, selon le constructeur suédois.

Le système solaire comme inspiration lumineuse

Côté dimensions, Polestar a décidé de faire un entre-deux entre la Polestar 2 et 3 : le Polestar 4 mesure 4,839 mètres de longueur, 2,139 mètres de largeur et 1,544 mètre de hauteur. Des caractéristiques qui lui permettent d’offrir un espace non négligeable aux passagers à l’intérieur du véhicule. Un intérieur grandement fabriqué à l’aide de matériaux durables, comme du textile PET recyclé ou du cuir Nappa.

La Polestar 4, une voiture au style élancé // Source : Polestar
La Polestar 4, une voiture au style élancé // Source : Polestar

En parlant de l’intérieur, l’interface d’infodivertissement de la Polestar 4 sera alimenté par Android Auto et contiendra de nombreux outils provenant de chez Google, comme Google Assistant, Google Maps ou encore Google Play. Un signe qui permet de confirmer la grande collaboration entre le constructeur suédois et le géant américain. Mais pas d’inquiétude pour les utilisateurs d’Apple : la fonctionnalité Apple CarPlay sera tout de même disponible. Quant à l’éclairage intérieur, nouvelle fantaisie du constructeur suédois, puisqu’il est inspiré… du système solaire.

Une accélération surprenante

Au niveau des performances, la Polestar 4 emmène sa marque vers de nouveaux sommets, avec la présence d’une batterie de 102 kWh, pour une autonomie annoncée de près de 564 km sur cycle WLTP avec une transmission intégrale. Mais surtout, le SUV coupé suédois peut réaliser une accélération de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et une puissance maximale de 544 ch sur la version bi-moteur de la Polestar 4. À titre de comparaison, c’est légèrement plus rapide (3,9 secondes) qu’une Tesla Model X équipée de deux moteurs. La version mono-moteur, dotée d’une propulsion arrière, tournera à 272 ch et aura une autonomie maximale de près de 600 km sur cycle WLTP.

À l’heure actuelle, la production de la Polestar 4 n’a pas encore débuté. Cela devrait être le cas à partir du mois de novembre 2023, en Chine, avec un lancement prévu sur le continent européen dès 2024. Quant au prix de lancement, il est estimé à près de 64 000 euros. Aucune information n’a fuité sur une éventuelle disponibilité en France.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !