Après une forte flambée mi-2022, le prix moyen du lithium de qualité batterie chute depuis le mois de décembre. Cela pourrait encore se poursuivre. C’est une bonne nouvelle pour le coût de production des batteries des voitures électriques, ou au moins pour les marges des constructeurs.

Le prix moyen du lithium atteignait un pic de 80 000 euros la tonne, en novembre 2022. Depuis, le prix a rapidement baissé : il a même quasiment été divisé par deux en quelques semaines, selon le suivi de cnevpost.com, publié le 20 mars 2023. Il reste bien supérieur au cours du lithium de 2020, qui l’affichait alors à un peu plus de 5 500 euros la tonne. Cela reste une bonne nouvelle pour le secteur de la voiture électrique, au sein duquel on va certainement espérer que cette chute se poursuivre.

Le lithium n’est pas le seul élément composant les batteries automobiles qui a vu son cours baisser. Le cobalt, le cuivre et d’autres métaux sont également concernés. C’est un signal positif que l’on espère voir se répercuter sur le prix des batteries un peu plus tard dans l’année. En espérant que la demande chinoise ne fasse pas repartir à la hausse trop rapidement le cours des échanges mondiaux.

Une réduction de la pression sur les constructeurs automobiles

L’envol des prix du lithium a poussé tous les constructeurs historiques à adapter leur stratégie d’électrification. Ils ont renforcé les partenariats et leur sourcing pour s’assurer d’obtenir suffisamment du précieux métal, pour répondre à leur besoin de batterie pour voitures électriques à des tarifs négociés. Même Tesla a dû revoir ses positions pour s’adapter à l’envolée brutale du cours.

cnevpost réalise un suivi du cours du lithium // Source : cnevpost.com
Suivi du cours du lithium // Source : cnevpost.com

La forte demande du marché chinois est la principale menace sur le prix du lithium et d’autres métaux nécessaires aux batteries. Dès que le marché en Chine ralentit, le cours du lithium baisse. Il reste, hélas, désormais éloigné des cours qu’il avait quelques années auparavant. Il est difficile d’imaginer que le lithium revienne à un coût aussi bas face à l’avenir qui se dessine :

  • Juin 2020 : 41 000 RMB soit environ 5 500 € par tonne
  • Novembre 2022 : 590 000 RMB soit 80 000 € par tonne
  • 20 mars 2023 : 312 000 RMB soit 42 000 € par tonne

Comme pour l’énergie, une part de spéculation fait flamber les cours. En deux ans, le lithium a vu son prix multiplié par 14 pour atteindre son pic. Pourtant, ce n’est pas une crainte de pénurie qui a dicté l’augmentation des prix. Il y a beaucoup de lithium dans le monde, y compris en France. Jusqu’à ce que les ventes de véhicules électriques commencent à décoller, il n’y avait pas de tension sur ce métal. Depuis, l’attention portée aux véhicules électrique a provoqué des réactions en chaîne. L’industrie s’est empressée d’ouvrir de nouvelles mines et les raffineries ont augmenté leur capacité de traitement du minerai et les prix par la même occasion. Selon The New York Times, le lithium coûte 5 000 à 8 000 dollars à produire, mais il est revendu jusqu’à 10 fois plus cher.

Le salar d'Uyuni en Bolivie est un gros pourvoyeur de lithium. // Source : Coordenação-Geral de Observação da Terra/INPE
Le salar d’Uyuni en Bolivie est un gros pourvoyeur de lithium. // Source : Coordenação-Geral de Observação da Terra/INPE

En observant les tarifs de la tonne de lithium qualité batterie repartir à la baisse, les constructeurs doivent être soulagés. Cela va peut-être permettre à certains de revenur sensiblement sur les hausses de prix appliqués en 2022. À moins que les constructeurs n’en profitent pour s’assurer une marge confortable. C’était l’objet de l’édito de la newsletter Watt Else de la semaine passée, n’hésitez pas à vous abonner.

L’offre CATL pour fidéliser les clients pourrait cesser d’être attractive

Quelques semaines auparavant, le géant chinois de la batterie proposait à certains de ses clients du marché local une offre plutôt attractive sur le prix du lithium. Contre l’engagement de se fournir à plus de 80 % en batteries CATL, les marques chinoises pouvaient obtenir un tarif bloqué à 200 000 RMB pour le lithium, soit 27 000 € par tonne, un tarif alors particulièrement attractif.

Que se passera-t-il pour ces clients si le prix moyen du lithium continue de baisser jusqu’à ce tarif, ou même au-delà ? Les clients auront-ils alors intérêt à rester fidèle à CATL ? Il est encore un peu tôt pour prédire l’évolution du prix du lithium au niveau mondial.

Selon le New York Times, certains analystes ont déclaré que la chute du prix du lithium était due à des facteurs de court terme, tels que le ralentissement de la croissance des ventes en Europe et en Chine. Mais, d’autres experts du secteur ont déclaré que cette chute était liée aux projets d’ouverture de nouvelles mines et usines de traitement, résolvant ainsi les futurs problèmes de satisfaction de la demande. La réponse se situe probablement entre les deux. Il va être intéressant de suivre le cours du lithium et d’autres composants des batteries sur les prochaines semaines.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !